in ,

Ligue 1 : Faris Moumbagna et l’OM voient double face au PSG

Lors de la 28e journée de la Ligue 1, l’Olympique de Marseille avait à cœur de se faire valoir face au PSG au Vélodrome, mais la soirée a pris une tournure amère pour les Phocéens. Malgré une forte attente autour de ce classique du football français, Marseille a essuyé une défaite devant ses supporters dépités.

Faris Moumbagna - OM © Droits réservés
Faris Moumbagna - OM © Droits réservés

Le PSG, fort de sa constellation de stars, a consolidé sa position en tête du classement, mais la victoire ne s’est pas dessinée facilement. Après l’expulsion de Lucas Beraldo pour une faute sur Aubameyang, le PSG a finalement pris l’avantage grâce à un but de Vitinha à la 53e minute. Les hommes de Jean Louis Gasset ont eu plusieurs occasions d’aggraver le score, mais se sont heurtés à un Donnarumma impérial dans les cages.

Les tentatives d’offensives éclairs de l’attaquant gabonais, Pierre-Emerick Aubameyang, ont été vaines. L’entrée en jeu de l’international camerounais, Faris Moumbagna, à la 70e minute n’a pas suffi à renverser la tendance, malgré une tentative repoussée par le gardien italien. En contre-attaque, les Parisiens ont doublé la mise avec un but de Gonçalo Ramos, scellant ainsi la victoire (0-2) et infligeant à Marseille sa première défaite à domicile, malgré de nombreuses opportunités manquées.

Avec cette victoire, le club parisien consolide sa première place avec 62 points, soit 12 de plus que son dauphin, Brest. De son côté, Marseille reste en dehors des places européennes avec 39 points. Malgré sa réputation de joueur le plus rapide de la Ligue 1, Moumbagna n’a pas encore pleinement convaincu.

Pour approfondir :   Lions Indomptables : Marc Brys annonce des changements dans la tanière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Samuel Eto'o & Marco Materazzi © Droits réservés

    Vidéo : « Samuel Eto’o est le meilleur du monde », selon Marco Materazzi

    Jules Armand Kooh - Astres de Douala © Droits réservés

    Play-Offs Down : Les Astres de Douala L’emportent sur Apejes de Mfou