in ,

Christophe Dugarry : « Moumbagna a montré des limites techniques »

Auteur d’un retourné acrobatique dimanche pour offrir un nul en fin de match à l’OM contre Toulouse en Ligue 1 (2-2), Faris Moumbagna a signé un nouveau but décisif, trois jours après celui inscrit contre Benfica en Ligue Europa. L’attaquant camerounais n’a toutefois pas convaincu Christophe Dugarry, qui pointe du doigt des faiblesses techniques.

Faris Moumbagna © Droits réservés
Faris Moumbagna © Droits réservés

En l’espace de deux matchs, Faris Moumbagna a provoqué deux belles explosions de joie aux supporters de l’OM. Buteur au Vélodrome jeudi dernier contre Benfica (1-0) pour permettre à Marseille d’aller en prolongation lors de son quart de finale de Ligue Europa, l’attaquant camerounais a égalisé en fin de match contre Toulouse en Ligue 1 dimanche, d’un magnifique retourné acrobatique (2-2).

Pour autant, le remplaçant de Vitinha n’a pas convaincu pas Christophe Dugarry jusqu’à présent. « Il a montré de telles limites techniques que c’est presque étonnant de voir qu’il puisse jouer en Ligue 1 », a jugé le champion du monde 1998 dans Rothen s’enflamme ce lundi sur RMC. « On a vu des choses quand même, ça pique les yeux. Il y a des mecs qui n’ont jamais joué en pro et qui doivent se demander comment il fait. »

« S’il est là, c’est qu’il doit quand même avoir quelque chose »

Arrivé en janvier dernier contre huit millions d’euros en provenance du club norvégien du Bodø/Glimt, Faris Moumbagna a trouvé la faille à quatre reprises depuis, en quatorze matchs disputés avec Marseille (toutes compétitions confondues). « Il doit avoir des qualités. Pour l’instant, il n’a pas pu les montrer », a ajouté Dugarry à propos du joueur de 23 ans. « S’il est là, c’est qu’il doit quand même avoir quelque chose. »

« Tu peux avoir des pieds moyens mais là, le déficit technique est tellement important. Il faut voir les conduites de balle, les contrôles. C’est une faiblesse des bases du football », a concu Dugarry sur Moumbagna. « Le football, ce n’est pas être costaud et faire des déviations de la tête, même si ça peut aider. »

Pour approfondir :   Angel Yondjo ciblé et convoité par Stade Rennais, bordeaux et d'autres clubs Européens

Travailleur mais inexpérimenté, Faris Moumbagna n’a d’abord pas été beaucoup utilisé par Jean-Louis Gasset à son arrivée. Avant de réussir à saisir sa chance. « Un ciseau comme ça, il m’a rappelé Jean-Pierre Papin », s’est même enflammé le coach de l’OM dimanche à Toulouse. « Et c’est bien pour lui, pour sa progression, car c’est un joueur en devenir, il n’est pas encore fini au niveau technique (…) Marquer deux buts en quatre jours, des buts aussi importants, c’est parfait pour sa confiance. »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Union de Douala © Droits réservés

    Play-Offs Down : Programme complet de la 9ème journée

    Lions indomptables Volleyball © Droits réservés

    Volley-ball : les lions indomptables n’ont toujours pas reçu leur prime de la CAN 2023