in , ,

CAN 2023/Côte d’ivoire : Quand la presse ivoirienne célèbre « les revenants sur le toit de l’Afrique »

La Côte d’Ivoire a célébré sa troisième victoire en Coupe d’Afrique des Nations à domicile ce dimanche, en battant le Nigeria 2-1 en finale. La presse ivoirienne a salué les héros surnommés les “Revenants”.

Côte d'ivoire - championne CAN 2023 © Droits réservés
Côte d'ivoire - championne CAN 2023 © Droits réservés

Après avoir frôlé l’élimination lors de la phase de groupes, les Éléphants ont finalement triomphé. Ils ont renversé une situation désespérée après une défaite contre la Guinée équatoriale (4-0) le 22 janvier.

“Les ‘Revenants’ au sommet de l’Afrique”, titre La Voie Originale, l’un des journaux ivoiriens, soulignant la brillante performance des Éléphants. Le Matin parle d’un “coup de marteau final”, faisant référence au tube de la compétition de l’artiste Tam Sir, et notant que les joueurs d’Emerse Faé ont “plumé les Aigles” du Nigeria. Le journal évoque également les félicitations d’Emmanuel Macron.

“La Can, c’est chez nous, la coupe est à vous”
Le Quotidien d’Abidjan rapporte que le “Commando d’Emerse Faé a neutralisé le Nigeria”. Le Temps titre quant à lui: “La Can c’est chez nous, la coupe est à nous!” Malgré un but encaissé à la 38e minute par William Troost-Ekong sur corner, la Côte d’Ivoire a renversé la situation grâce à Franck Kessié (62e) et Sébastien Haller (81e), tous deux servis par Simon Adingra. L’Observateur décrit une finale “exceptionnelle avec du grand football”.

Pour approfondir :   Voici les gros Business extra-Sportifs de Mohamed Salah

Nommé intérimaire après la phase de groupes en remplacement de Jean-Louis Gasset, Emerse Faé a conduit son équipe à un troisième titre continental. En conférence de presse, il a déclaré: « C’est plus qu’un conte de fée, j’ai du mal à réaliser encore qu’on l’a fait, quand je pense à tout ce qu’on a vécu. On est des miraculés, on a été la chercher, la coupe, parce qu’on n’a rien lâché. On s’est battu jusqu’au bout, on a su remonter les coups durs. »

La victoire a été célébrée dans les rues du pays, en particulier à Abidjan. “On vaut rien mais on est champions”, ont clamé les supporters, espérant éviter les tirs au but. La Côte d’Ivoire, finaliste à quatre reprises, avait toujours dû passer par cette épreuve, remportant deux fois (1992, 2015) et perdant deux fois (2006, 2012). Cette fois-ci, les Éléphants ont décroché la victoire avant d’en arriver là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Sébastien Haller © Droits réservés

    CAN 2023/ Sébastien Haller : « je me sens enfin un peu récompensé »

    José Peseiro © Droits réservés

    CAN 2023/ Nigeria : Voici le gros regret de José Peseiro