in ,

Toujours sans club, Stéphane Bahoken tarde à se décider malgré plusieurs offres

Toujours sans club, Stéphane Bahoken tarde à se décider malgré plusieurs offres

L’attaquant camerounais est libre depuis la fin de son bail avec le SCO d’Angers. Annoncé en Turquie dans la foulée, Bahoken prend tout son temps pour se décider. D’autres possibilités s’ouvrent à lui. 

Le contrat entre Stéphane Bahoken et le SCO Angers a pris fin le 1er juillet.  Le joueur de 30 ans avait aussitôt été annoncé au MKE Ankaragücü en Super League Turc. Attendu le 26 juin dernier en Turquie, l’international camerounais s’y est rendu et a visité les installations du club nouvellement promu comme nous indique le journaliste français Loïc Tanzi. Sa signature, qui était annoncée proche, n’a pas finalement eu lieu car le joueur demeure indécis concernant son avenir. 

Le journaliste en service à RMC Sport indique que l’ex joueur de Strasbourg aurait reçu trois nouvelles propositions parmi lesquelles, une offre du dernier finaliste de la Coupe de Turquie, Sivasspor, un contrat mirobolant du côté du Moyen-Orient et surtout d’un club club de Ligue 1 donc le nom n’a été dévoilé. À quelques semaines du début de saison et à 5 mois de la Coupe du monde, Le Lion indomptable (22 sélection, 4 buts) devrait prendre une décision cruciale concernant son avenir dans les jours qui viennent. 

Pour approfondir :   Can 2023 : La CAF se remet en question sur l'effectif de joueurs à convoquer

Stéphane Bahoken : zoom sur le parcours 

Stéphane Bahoken commence la pratique du football au Racing Club de Grasse. Il arrive au centre de formation de l’OGC Nice en 2004, à l’âge de 13 ans. Il réalise sa première apparition en Ligue 1 le 29 mai 2011, lors de la dernière journée de championnat face à Valenciennes. Il rentre sur le terrain à la 79e minute de jeu en remplacement de Julien Sablé. Le 25 mai 2012, il signe son premier contrat professionnel d’une durée de trois ans en faveur de l’OGC Nice. Le 10 mars 2013, il ouvre son compteur but en Ligue 1, en inscrivant un doublé face au club de Montpellier. C’est avec le RC Strasbourg qu’il se revèle au haut niveau. Entre 2014 et 2018, il dispute 124 matches et inscrit 26 buts. Le fils de Paul Bahoken s’envole ensuite à Anger en 2018, il y reste 4 ans et inscrit 28 buts en 120 apparitions. 

Pour approfondir :   Le choc des géants : Cameroun-Nigeria en huitièmes de finale de la CAN 2023

A 30 ans, Bahoken aura le choix au cours de ce mercato, entre rester en Ligue 1, s’envoler pour la Turquie ou rejoindre une destination exotique. 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    André Onana dévoile le rôle de Samuel Eto’o dans son transfert à l’Inter Milan

    André Onana dévoile le rôle de Samuel Eto’o dans son transfert à l’Inter Milan

    Ajara Nchout Njoya et le Cameroun ne craignent pas d’adversaire en quarts de finale 

    Ajara Nchout Njoya et le Cameroun ne craignent pas d’adversaire en quarts de finale