in

Stéphane Mbia : « André Onana fait la fierté de tout un peuple »

L’ancien international camerounais Stéphane Mbia a accordé une interview à nos confrères d’Afrik-Foot. Il s’est exprimé sur sa future carrière d’entraîneur et sur son compatriote André Onana qui s’apprête à défier l’Inter Milan en finale de la Ligue des champions.

Stéphane Mbia : « André Onana fait la fierté de tout un peuple »

Mbia s’est d’abord appesanti sur lui, avouant qu’il passe actuellement ses diplômes d’entraîneur. « J’ai résilié mon contrat en Turquie il y a presque huit mois (avec Tuzlaspor, ndlr). Mais je ne suis pas encore sûr d’arrêter ma carrière. J’ai un deal en Italie mais j’attends. Je vais voir, parce que je fais mon MIP (le diplôme d’entraineur “Master exécutif de l’UEFA”, ndlr) en septembre », a-t-il dit avant d’évoquer la finale de la Ligue des champions.

Entre Manchester City et l’Inter Milan, Mbia a fait son choix. « Je dirais l’Inter parce qu’il y a mon coéquipier André Onana, avec qui j’ai joué en sélection. C’est aussi un très bon mec. Ce sera un match un peu compliqué mais il faut savoir qu’une finale c’est sur un match, donc tout est possible. Manchester City est une très bonne équipe mais je dirais André Onana, parce que c’est un pote et que pour un Camerounais, d’arriver en finale de la Ligue des champions, c’est exceptionnel, surtout qu’il fait une excellente saison », reconnaît l’ancien marseillais.

Pour approfondir :   CAN 2023 : voici ce qu'il faut savoir sur le groupe C

La situation d’André Onana en sélection

« J’ai demandé au Président de la Fédération de faire le pont. C’est-à-dire servir de médiation pour qu’il puisse demander à André Onana de revenir en sélection parce que c’est très difficile d’être super jeune et d’arrêter sa carrière internationale. C’est clair qu’il est pleinement dans la force de l’âge donc on imagine bien que pour le peuple camerounais c’est un déchirement de voir un joueur de ce niveau-là faire une croix sur la sélection. Donc on espère que c’est provisoire. Effectivement. Parce que quand tu vois la finale de la Ligue des Champions qui arrive, ça fait la fierté de tout un peuple. J’ai été là-bas quand l’Inter jouait son match de demi-finale. Il fallait voir toute la ferveur camerounaise. Tout le peuple camerounais était derrière lui donc je suppose que c’est super intéressant qu’il revienne en sélection et que le Président de la Fédération puisse trouver les mots pour lui permettre de pouvoir revenir et aider l’équipe nationale à pouvoir se qualifier pour la prochaine campagne », termine Mbia.

Pour approfondir :   Coupe Suisse : Jean Pierre Nsame et Young Boys l'emportent face à Rapperswill-Jona

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    De Yaoundé à Roland Garros : la belle histoire de deux prodiges camerounais qui participent à Roland Garros

    De Yaoundé à Roland Garros : la belle histoire de deux prodiges camerounais qui participent à Roland Garros

    Denzel Dumfries « André Onana était le seul joueur à prédire qu’on irait en finale »

    Denzel Dumfries « André Onana était le seul joueur à prédire qu’on irait en finale »