in ,

Séjour cauchemardesque en Lybie : Fabrice Ondoa et Patrick Mboma temoignent

Le récent séjour du Cameroun en Libye dans le cadre des éliminatoires en Zone Afrique a été marqué par des incidents choquants et une ambiance hostile, selon les témoignages du gardien Fabrice Ondoa et de l’ancien capitaine Patrick Mboma.

Fabrice Ondoa en Lybie (c) Dr
Fabrice Ondoa en Lybie (c) Dr

Fabrice Ondoa dénonce des agressions pendant le match

Le gardien de but Fabrice Ondoa a révélé les conditions difficiles auxquelles l’équipe camerounaise a été confrontée lors du match contre la Libye.

« Notre hymne national a été sifflé et coupé. J’ai reçu des bouteilles d’eau, dont une sur le crâne, car le filet de protection était déchiré. J’ai eu droit à des cris de singe et des coéquipiers également. Les lasers, c’était sans arrêt. C’est insupportable, mais surtout dangereux. Nous l’avons signalé au quatrième arbitre, mais il n’a rien fait. Je ne sais pas ce qui se serait passé si nous avions gagné, tellement l’ambiance était hostile ! » s’est-il exprimé sur l’hostilité pesante en terre lybienne.

Patrick Mboma se souvient d’un hôtel déplorable

L’ancien capitaine des Lions Indomptables, Patrick Mboma, n’est pas surpris par l’accueil hostile réservé à l’équipe camerounaise. Cela lui rappelle un incident similaire en Juin 2000, lors d’un match qualificatif pour la Coupe du monde 2002, remporté (3-0) contre la Libye à Tripoli, les Camerounais avaient eu droit à une réception identique.

Pour approfondir :   Série A : Yann Bisseck et Inter Milan s'imposent contre Lazio

« Notre hôtel était tellement pourri que nous avions dormi dehors, puis dans le hall, pour protester, afin qu’on nous en trouve un de meilleur standing. Et au stade, il y avait eu une pluie de projectiles, se souvient l’ancien joueur. J’ai failli prendre un disque de frein de voiture sur la tête. » a ajouté le consultant de Canal Plus.

Réactions et préoccupations internationales

Les témoignages de Fabrice Ondoa et Patrick Mboma ont suscité des réactions internationales, mettant en lumière la nécessité de garantir la sécurité des équipes lors des compétitions sportives. Des appels ont été lancés pour une enquête approfondie sur les incidents en Libye et des mesures pour éviter de tels comportements à l’avenir.

En conclusion, le séjour des Lions Indomptables en Libye restera gravé dans la mémoire, non seulement pour les résultats sportifs, mais aussi pour les défis extraordinaires et les dangers auxquels l’équipe a été confrontée. Vivement que les instances mondiales du football mettent un terme à ces comportements qui vont à contrario de l’esprit de ce sport.

Pour approfondir :   Joseph Antoine bell tacle la FIF : « C'était voué à l'échec dès le départ »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    (c) Droits réservés

    Une autre légende MMA défie Francis Ngannou

    (c) Droits réservés

    Ces 9 immortels du football qui ont conquis le ballon d’or, la ligue des champions et la coupe du monde