in ,

Ligue Europa : Lookman fait tomber lourdement le Bayer en finale

La finale de la ligue Europa s’est joué hier, entre Atlanta et le Bayer Leverkusen champion de la Bundesliga à Dublin

Lookman (C) Droits réservés
Lookman (C) Droits réservés

Ademola Lookman s’est illustré en finale de la Ligue Europa opposant l’Atlanta 5ème de Série A au Bayer Leverkusen champions de Bundesliga. Les allemands du technicien Xabi Alonso étaient les grands favoris du soir suite à leur série d’invincibilité sur 51 matchs toutes compétitions confondues.

Mais l’Atlanta ayant terminé 5ème en championnat et perdu la finale de la coupe face à la Juve n’avait plus que ce match pour terminer la saison de la meilleure des manières. Dès le début de la rencontre, Ademola Lookman en feu ouvre le score avant de doublé la mise quelques minutes plus tard.

Le Bayer a habitué les milliers de fans cette saison a un renversement de situation et tout le monde y croit. En deuxième période, Xabi opere des changements au sein de son effectif pour rattraper le score. Les italiens résistent à la pression des champions d’Allemagne.

A quelques minutes de la fin, on assiste de nouveau à un spectacle passionnant de l’attaquant Nigerian qui scelle l’addition à 3-0. Ademola Lookman après la finale de la CAN perdu avec le Nigeria, devient le tout premier africain à claquer un triplé sur une finale en coupe européenne permettant à l’Atlanta de remporter son tout premier titre européen de l’histoire.

Pour approfondir :   CDC 2024 : Voici les résultats partiels des 16e de finale

Malheureusement, la série d’invincibilité du Bayer Leverkusen se stoppe à un moment crucial.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Charlotte dipanda et sa nouvelle silhouette © Droits réservés

    People : Charlotte Dipanda, l’épouse de Fernand Lopez brise la glace sur sa subite perte de poids ( vidéo )

    Rigobert Song © Droits réservés

    Lions Indomptables : Et si le retour de Rigobert Song était la clé ?