in

Finale Argentine-France : Une bataille ouverte entre les équipementiers Nike et Adidas

Au-delà du duel Kylian Mbappé et Lionel Messi, Nike et Adidas se livre un combat à distance comme le stipule Martin Camus Mimb dans une tribune parvenue à L’attaquant.com.

Finale Argentine-France : Une bataille ouverte entre les équipementiers Nike et Adidas

Les deux mastodontes de l’industrie de l’habillement sportif vont également s’affronter au cours de l’ultime match du mondial 2022 qui consacrera le champion.

Tribune du journaliste camerounais Martin Camus Mimb

Ce n’est pas un simple match, une finale ordinaire entre la France et l’Argentine. C’est une opposition entre deux des plus célèbres équipementiers au monde, Adidas et Nike. Qui ne se souvient pas de la finale de 1998 en France et le malaise de Ronaldo? Alors que le staff médical réfléchissait sur l’hypothèse de le garder sur le banc, la pression est venue de l’équipementier Nike, dont il était l’égérie et qui habillait la Seleçao, pour obliger le staff à reconsidérer sa position, quitte à utiliser les moyens médicaux aux frontières des interdits, pour le remettre sur pied. Parce que la marque avait misé gros pour l’image et la campagne. La finale de la Coupe du monde, était la phase terminale de leur visibilité programmée. Ronaldo jouera la finale malgré une santé chancelante. Celle de ce dimanche, n’échappera pas à la logique de cet autre enjeu.

 

Pour approfondir :   Le magnifique message de Sadio Mané au Sénégal après l’élimination au mondial 

Pour comprendre les enjeux avec les équipementiers, il faut jeter un coup d’œil sur la fortune qu’ils versent aux Stars du football. Neymar qui a le plus gros contrat personnel d’équipementier, émarge à 27 millions d’Euros par an chez Puma, devant Messi situé à 21,6 millions d’euros chez Adidas et 18 millions d’euros pour Ronaldo chez Nike. Au mois de février dernier, le magazine américain Forbes annonçait un renouvellement de contrat de Mbappé chez Nike sur dix ans, à hauteur de 16,8 millions d’euros par an. À couper le souffle n’est-ce pas ? Face à de tels enjeux, Nike et Adidas qui livrent le match de la finale, parce que équipementiers principaux des deux stars et des sélections qui s’affrontent, ont plus qu’un rôle de spectateurs.

Il faut noter qu’au match des finales remportées par les équipementiers, Adidas écrase la concurrence avec six trophées dans les armoires  (1974, 1978, 1990, 1998, 2010, 2014). La marque aux trois bandes est suivie curieusement, par l’équipementier brésilien Athleta (1958, 1962, 1970), qui habillait le Brésil de Pelé à l’époque. En troisième position et à égalité, Le Coq Sportif (1982, 1986), Nike (2002, 2018) et Umbro (1966, 1994). Ce classement est bouclé par Puma (2006) et Leuze (1954) qui habillait la RFA. Un équipementier va donc améliorer ce dimanche son palmarès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    À la découverte de Hiba Abouk, la célèbre actrice espagnole avec qui Achraf Hakimi est marié

    À la découverte de Hiba Abouk, la célèbre actrice espagnole avec qui Achraf Hakimi est marié

    Star montante du football, Aurelien Tchouaméni dévoile le visage de sa magnifique petite-ami sur les réseaux sociaux

    Star montante du football, Aurelien Tchouaméni dévoile le visage de sa magnifique petite-ami sur les réseaux sociaux