in

“Une CAN sans le Cameroun, ce n’est même pas envisageable” : un Lion indomptable lance les hostilités avant Cameroun-Burundi

Aligné d’entré lors du dernier match des Lions indomptables en amical face au Mexique, Olivier Mbaizo s’est livré lors d’une interview accordée à nos confrères Foot Azimuts. L’attaquant.com revient sur les points saillants de cet échange dans cet article.

"Une CAN sans le Cameroun, ce n’est même pas envisageable" : un Lion indomptable lance les hostilités avant Cameroun-Burundi
Camerounais sans clubs (c) DR

Pour Mbaizo, « C’est toujours un privilège et un plaisir d’être en sélection. Ça représente beaucoup pour moi, d’avoir l’occasion de défendre les couleurs de mon pays. Le sélectionneur fait ses choix. Quand on est appelé on se donne à 200%. Quand on n’est pas appelé, on est les premiers supporters », dit-il.

Sous les couleurs de son pays, le joueur de Philadelphie n’est animé d’aucune pression, mais plutôt par l’envie de bien faire. “Défendre les couleurs de son pays est un honneur. Quand on est sur le terrain, on est comme des soldats. On mouille le maillot. Pour ce match en particulier, j’étais heureux d’avoir commencé surtout que le match se jouait aux États Unis. Dommage que je me sois blessé”, argue Olivier Mbaizo.

Le latéral droit confiant pour la qualification à la CAN 2023 en Côte d’Ivoire

“Les Lions Indomptables sont comme une famille de guerriers. La concurrence est saine. C’est vrai qu’il y a des jeunes qui arrivent. Ça nous met la pression. Une bonne pression. La pression de progresser et de ne pas s’endormir sur les lauriers”, poursuit-il avant d’envisager le match contre le Burundi.

Pour approfondir :   CAN 2023 : la RDC douche le Gabon à domicile, revivez le film du match

Contre la Namibie, nous avons été mauvais. Très mauvais, et nous en sommes tous conscients. Nous sommes déterminés à laver cet affront à domicile contre le Burundi. Nous sommes plutôt sereins. Nous allons travailler dur pour être présents en Côte d’Ivoire en janvier. Une Coupe d’Afrique sans le Cameroun, ce n’est même pas imaginable”, lance-t-il sous un ton rassuré.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Samuel Eto'o était "meilleur que Ronaldo Nazario" selon cette légende du FC Barcelone

    Samuel Eto’o était “meilleur que Ronaldo Nazario” selon cette légende du FC Barcelone

    L'Inter Milan désigne le potentiel remplaçant d'André Onana

    L’Inter Milan désigne le potentiel remplaçant d’André Onana