in

Top 11 des meilleurs joueurs de l’histoire du Cameroun

Le Cameroun a vu passer de très grands talents malgré une baisse de régime ces dernières années. L’équipe nationale camerounaise reste redoutée par ses adversaires grâce à un palmarès qui force encore le respect. Lattaquant.com vous présentons le top 11 des légendes du football camerounais.

Roger Milla (c) Dr
Roger Milla (c) Dr

1-Thomas Nkono (Gardien de but)

Thomas Nkono (c) Dr
Thomas Nkono (c) Dr

Thomas Nkono est le gardien de mais camerounais le plus connu et le plus populaire du continent africain. Il a atteint une telle notoriété grâce à ses dons naturels : audacieux dans ses sorties, décontractée, sûre de ses forces, sans mépris ni provocation. Cette classe l’a accompagnée toute sa carrière. Le tout en pantalon de survêtement.

Doté d’un sang-froid peu commun, autoritaire, calme et d’une rare assurance, le Lion Indomptable aux 112 sélections a marqué les esprits dans les années 80 en devenant le premier gardien noir africain à évoluer dans un club européen.

L’homme qui a défendu les buts du Cameroun pendant quasiment deux décennies (1976-1994) a décroché en 1984 la Coupe d’Afrique des Nations et a été finaliste malheureux, avec ses coéquipiers, à la CAN suivante (1986).

2-Emmanuel Kundé (Défenseur central)

Emmanuel Kunde (c) Dr
Emmanuel Kunde (c) Dr

Sentinelle au milieu puis défenseur central, Emmanuel Kundé est un monument du football camerounais, avec deux participations aux Coupes du Monde 1982 et 1990 ainsi que deux victoires en Coupe d’Afrique des Nations en 1984 et 1988. Leader indiscutable avec les Lions indomptables du Cameroun , son passage en France sera plus modeste, au Stade Lavallois, où il joue peu, puis à Reims en D2. Dommage qu’il n’ait pas pu briller davantage.

3-Rigobert Song (Défenseur central)

Rigobert Song (c) Dr
Rigobert Song (c) Dr

Son charisme hors du commun et ses dreadlocks incarnaient parfaitement le Lion indomptable dans toute sa splendeur. Rigobert Song était un de ces défenseurs au marquage intransigeant et aux tacles rugueux.

Mais son nom restera gravé à jamais dans les annales du football camerounais avec ses 137 sélections, ses quatre Coupes du Monde, ses huit Coupes d’Afrique des Nations dont deux victorieuses (2000 et 2002) et ses 10 ans de capitanat de la sélection.

4-Pierre Womé (Arrière gauche)

Pierre Wome (c) Dr
Pierre Wome (c) Dr

Lion Indomptable dans l’âme, Pierre Womé est écarté après un penalty raté contre l’Égypte au Stade Mfandena de Yaoundé en vue des qualifications pour la Coupe du monde 2006, ce qui empêche le Cameroun d’honorer sa présence à ce Mondial.

Pierre Womé fait ses premiers pas de footballeur professionnel au Cameroun et jouera ensuite une majeure partie de sa carrière en Italie, de 1996 à 2002 puis de 2004 à 2006. Depuis ses débuts, et à part au Canon Yaoundé et au Bologne FC, Womé a changement de club chaque saison au gré des prêts et des transferts.

Ce mouvement constant n’a évidemment pas facilité son intégration en équipe nationale, où il a remporté deux titres importants de sa carrière en 2000 et 2002, à la Coupe d’Afrique des Nations et aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000, en marquant notamment la pénalité décisive en finale.

5-Geremie Njitap (Arrière droit)

Geremie Njitap (c) Dr
Geremie Njitap (c) Dr

International camerounais puissant, technique et polyvalent, Geremi Njitap reste une légende des Lions Indomptables. En équipe nationale, le meilleur arrière droit de la CAN 2008 a remporté deux Coupes d’Afrique des Nations et les Jeux olympiques de Sydney en 2000.

Depuis sa retraite en 2011, l’homme pour qui faire un centre était une partie de plaisir ne cesse d’enchaîner les responsabilités dans son pays et à l’international.

Pour approfondir :   L’ancienne pépite camerounais du Bayern Munich Franck Evina prolonge son aventure en 3e division

7-Samuel Mbappé Léppé (Milieu offensif)

Samuel Mbappe Leppe (c) Dr
Samuel Mbappe Leppe (c) Dr

C’était le premier des “grands lions”, le meilleur pour Roger Milla. À l’époque où, au Cameroun et en Afrique, le football était d’abord un jeu, son maître s’appelait Samuel Mbappé Leppé. Mbappé comme Kylian, Leppé comme Pelé, le Roi, à l’envers. Un milieu de terrain génial, charismatique capitaine de la sélection dans les années 1960.

Un pionnier du football camerounais qui a profondément marqué son époque par son talent, son patriotisme, son humilité, sa simplicité, son exemplarité et son fair-play. D’ailleurs, à Douala, il y a deux stades, le stade de la réunification et le stade Mbappé Leppé.

C’est pour vous dire l’importance de celui qui est peut-être le plus grand footballeur camerounais de l’histoire, qu’on ne saurait confondre avec le footballeur camerounais le plus célèbre, Roger Milla.

7-Théophile Abega (Milieu central)

Théophile Abega (c) Dr
Théophile Abega (c) Dr

Il était l’un des plus grands footballeurs de sa génération en Afrique. Le meilleur du continent en 1984 et une légende au Cameroun. Théophile Abega était une merveille sur le terrain. Tout bon observateur du jeu sait qu’il faisait partie de ces joueurs qui savaient tout faire avec un ballon.

Généralement campé au milieu du terrain, il dirigeait la manœuvre, orientait le jeu, donnait le tournis à ses adversaires, offrait des balles de but et n’hésitait pas à en marquer lui-même, souvent par des frappes chirurgicales dont lui seul avait le secrète. Un virtuose devenu chef d’orchestre avec le temps.

Théophile Abega est l’une des premières légendes des Lions Indomptables, leader de la première génération dorée du football camerounais révélée grâce à la Coupe du Monde 82 et à la CAN 84, compétition dont il est le meilleur joueur. Il a mené ses coéquipiers au titre de Champion d’Afrique 1984.

8-Lauren Etame Mayer (Milieu défensif)

Étamé Mayer (c) Dr
Étamé Mayer (c) Dr

Lauren Etame Mayer, deux fois Champion d’Afrique avec les Lions Indomptables du Cameroun, a surtout marqué les esprits en Angleterre, où il est resté à Arsenal pendant presque sept saisons.

Il a remporté la Coupe d’Afrique des Nations à deux reprises, en 2000 et 2002. Cependant, sa plus belle victoire reste la campagne héroïque aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000. Les Lions indomptables, dirigés par Geremi Njitap en tant que capitaine, ont offert au Cameroun sa première médaille d’or, toutes compétitions confondues, en battant tout de même le Brésil de Ronaldinho et l’Espagne de Carles Puyol et Xavi.

9-Patrick Mboma (Ailier gauche)

Patrick Mboma (c) Dr
Patrick Mboma (c) Dr

Considéré comme l’un des meilleurs attaquants de l’histoire du continent africain, Patrick Mboma est sans conteste le digne successeur de Roger Milla et un prestigieux prédécesseur de Samuel Eto’o.

C’est en l’an 2000 que le buteur camerounais entre dans la légende. Vainqueur de la CAN, le Lion, aux côtés de Samuel Eto’o encore lionceau, a porté sa nation jusqu’à la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Sydney, un tournoi durant lequel les Lions Indomptables ont battu successivement le Brésil de Ronaldinho en quart, le Chili de Zamorano en demi-finale, puis l’Espagne de Xavi en finale !

Pour approfondir :   Caf : Le Cameroun à la 14ème place des pays ayant les meilleurs championnats africains

Deux ans plus tard, les Lions indomptables ont récidivé en remportant de nouvelle la Coupe d’Afrique des Nations, avec Patrick Mboma comme meilleur buteur. Il a été Ballon d’Or africain en 2000, a décroché deux fois le Soulier d’Or de la CAN, et “Magic Patrick” est aussi l’auteur d’un retourné exceptionnel face aux Bleus lors d’un match amical au Stade de France. Avec 33 buts en 55 sélections, il possède le meilleur rapport buts/match de l’histoire de la sélection camerounaise.

10-Roger Milla (Avant-centre)

Roger Milla (c) Dr
Roger Milla (c) Dr

Si certains footballeurs connaissent des destins exceptionnels, alors Roger Milla est assurément l’un d’entre eux. L’attaquant camerounais a gravé son nom dans l’histoire du football international, mais il a pris son temps pour le faire.

Roger Milla, le Lion Indomptable, a marqué l’histoire du ballon rond avec sa célèbre danse, ses dribbles fous et son physique hors du commun. Il a écrit l’une des plus belles histoires du football africain.

Le footballeur camerounais, attaquant à la technique impeccable, redoutable buteur, compétiteur-né, célèbre pour sa longue carrière – il a participé à la Coupe du monde en 1994, à quarante-deux ans –, a été la star de la Coupe du monde 1990 en Italie, lorsque le Cameroun est devenu la première équipe africaine à atteindre les quarts de finale de cette compétition. Roger Milla a remporté deux fois le Ballon d’Or africain (en 1976 et en 1990).

11-Samuel Eto’o Fils (Ailier droit)

Samuel Eto'o (c) droits réservés
Samuel Eto’o (c) droits réservés

Samuel Eto’o, légende des Lions Indomptables du Cameroun, est sans conteste le joueur africain qui possède le plus beau palmarès. Pourtant, tout n’a pas été simple pour ce joueur au caractère bien affirmé.

Dès l’âge de 15 ans, Samuel Eto’o a intégré l’équipe nationale de son pays. Lors de la Coupe du Monde de 1998, il était le joueur le plus jeune à participer à la compétition. La consécration du Cameroun lors des CAN 2000 et 2002 a également permis à Samuel Eto’o de devenir encore plus célèbre, non seulement en Afrique, mais aussi dans le monde entier.

Avec quatre Ballons d’Or africains, une 5e place au Ballon d’Or européen en 2009, deux sélections dans l’équipe de l’UEFA en 2005 et 2006, et deux titres de meilleur buteur de la CAN, Eto’o est également le meilleur buteur de l’histoire de la sélection camerounaise avec 56 buts en 118 sélections. Il a remporté la Coupe d’Afrique des Nations en 2000 et 2002 et obtient la médaille d’or des jeux olympiques de Sidney en 2000.

Certains lions Cependant à l’instar de Stéphane Mbia et Achille Webo continuent de faire la fierté du pays à l’étranger.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Le Cameroun valide sa première journée (c) Dr

    TQO Féminin : l’Angola, le Cameroun, le Congo et le Sénégal en quête de qualification

    La Russie domine encore le Cameroun (c) Droits réservés

    Amical Cameroun-Russie : les lions indomptables s’inclinent encore face à la Russie