in , ,

RD Congo : confusion autour du nouveau contrat de Sébastien Desabre

Sébastien Desabre a été reconduit par la FECOFA à la tête du staff technique des Léopards pour une durée de 5 ans. Cependant, cette prolongation n’a pas encore reçu l’aval du gouvernement congolais, informe Lattaquant.com.

Sébastien Desabre © Droits réservés
Sébastien Desabre © Droits réservés

En effet, plus d’un mois après l’annonce de la Fédération congolaise de football concernant le renouvellement du contrat de Sébastien Desabre, aucune explication n’a été donnée sur les motifs de cette prolongation anticipée ni sur les termes et objectifs du nouveau contrat, alors que les objectifs du premier contrat n’ont pas encore été atteints.

Toujours pas d’accord du gouvernement congolais

Bien que la FECOFA ait communiqué la prolongation et que Sébastien Desabre se soit dit « ravi d’avoir renouvelé (son) contrat », le nouveau ministre des Sports, Didier Budimbu, a révélé lors d’une interview sur la radio Top Congo FM que le gouvernement congolais n’a pas encore validé cette prolongation.

« À mon arrivée, j’ai constaté des arriérés dans son dossier et certaines de ses demandes non satisfaites. J’ai également vu que mon prédécesseur au ministère des Sports n’avait pas signé le nouveau contrat, ni les ministres du Budget et des Finances. Pour qu’un contrat soit validé, il faut les signatures de ces trois ministres, en plus de celles de la FECOFA et du sélectionneur. Je vais contacter mes collègues du Budget et des Finances pour voir ce qui bloque. Le gouvernement est de bonne foi. Dès que nous aurons clarifié 2 ou 3 points, le sélectionneur sera payé et son nouveau contrat sera traité », a-t-il déclaré.

Pour approfondir :   CAN 2023 : Tops et Flops de la rencontre Côte d'ivoire - RDC
Didier Budimbu - Ministre congolais des Sports © Droits réservés
Didier Budimbu – Ministre congolais des Sports © Droits réservés

Questions autour de l’annonce de la FECOFA

La presse sportive congolaise s’interroge sur la précipitation de la FECOFA à annoncer ce renouvellement. Les objectifs principaux du premier contrat de Desabre étaient de qualifier la RDC pour la CAN 2025 et la Coupe du Monde 2026. Aucun de ces objectifs n’a encore été atteint, d’où l’étonnement quant à la prolongation anticipée et à la durée du nouveau contrat.

« Vous avez donné des objectifs à un coach dans un premier contrat. Il ne les a pas encore atteints, mais vous lui offrez un nouveau contrat. Ce n’est pas logique. Et pourquoi donner un contrat de 5 ans à un sélectionneur d’une équipe nationale ? Ça ne se fait pas », a indiqué l’analyste sportif Christian Kazadi.

François Ilunga, de son côté, met en garde contre les risques financiers d’une rupture prématurée du contrat. « Nous ne connaissons pas encore les clauses du nouveau contrat, mais nous voyons déjà le danger. La RDC pourrait se retrouver dans une situation similaire à celle d’Héctor Cúper, qui a reçu beaucoup d’argent après son limogeage. Un contrat de 5 ans pour Desabre pourrait coûter encore plus cher en cas de rupture anticipée, même si je ne le souhaite pas. J’aimerais qu’il aille jusqu’au bout », a-t-il confié.

Pour approfondir :   Lions indomptables : Didier Lamkel Zé le flop de la tanière ?

RD Congo : confusion autour du nouveau contrat de Sébastien Desabre

Desabre, le favori du public

Malgré les questions de la presse, le public congolais soutient majoritairement Sébastien Desabre. Grâce à ses résultats avec les Léopards, notamment la qualification miraculeuse pour la CAN 2023 et une demi-finale atteinte, Desabre jouit d’une grande popularité.

Sébastien Desabre © Droits réservés
Sébastien Desabre © Droits réservés

« Sébastien Desabre doit rester en RDC, la FECOFA a bien fait de le prolonger. C’est un bon sélectionneur. Grâce à lui, l’équipe nationale a repris une vraie âme », a déclaré Crispín, un habitant de Kinshasa. Cet avis est partagé par de nombreux Congolais, y compris le président Félix Tshisekedi, qui a exprimé son admiration pour le technicien français.

Rappelons que le coach principal de la RDC avait accumulé jusqu’ici 6 mois d’arriérés de salaire, mais la situation semble maintenant résolue.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Euro 2024 © Droits réservés

    Euro 2024 : découvrez la prime du vainqueur

    Éliminatoires CAN 2025 : programme complet des Lions indomptables

    Éliminatoires CAN 2025 : programme complet des Lions indomptables