in , ,

RD Congo : le jour où la foudre a frappé 11 joueurs d’une même équipe ! (Vidéo)

Remontons le temps jusqu’au 27 octobre 1998 pour l’un des drames les plus incroyables et tragiques de l’histoire de la RD Congo. Onze joueurs ont perdu la vie après avoir été frappés par la foudre… Tous membres de la même équipe ! Lattaquant.com revient sur cette histoire.

La foudre frappant sur un stade en RDC © Droits réservés
La foudre frappant sur un stade en RDC © Droits réservés

Cet événement tragique s’est déroulé lors d’un match entre Basangana et Bena Tshadi, dans un village de la province du Kasaï-Oriental, au centre de la République Démocratique du Congo. Alors que les deux équipes étaient à égalité (1-1) sous un violent orage, la foudre a frappé le terrain, causant la mort de 11 joueurs, tous membres de l’équipe visiteuse Bena Tshadi ! De manière étrange, les joueurs de l’équipe locale, Basangana, sont sortis indemnes du terrain.

Les supporters de Bena Tshadi ont rapidement accusé les supporters de Basangana d’avoir provoqué la foudre par des pratiques de sorcellerie. Bien que ces allégations n’aient jamais été prouvées par les autorités locales, cette tragédie reste l’une des plus sombres de l’histoire du football congolais, avec 11 décès et une trentaine de blessés parmi les spectateurs dans les tribunes.

Théories et explications

Alors que certains ont évoqué la sorcellerie, des chercheurs ont proposé une explication plus rationnelle et scientifique. Selon le journal britannique The Guardian, les joueurs de Basangana auraient porté des crampons moulés, tandis que ceux de Bena Tshadi auraient opté pour des crampons à pointes en métal. Ces derniers agissant comme un conducteur direct de l’électricité, auraient contribué à l’impact fatal de la foudre.

Pour approfondir :   Burkina Faso : c'est officiel, voici le nouveau sélectionneur des Étalons

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ngando Pickett © Droits réservés

    Ngando Pickett : « ça fait longtemps que le Cameroun n’a pas marqué 4 buts ici à Mfandena. Les joueurs sont libérés »

    Benjamin Moukandjo © Droits réservés

    Euro 2024 : Le Camerounais Benjamin Moukandjo sera de la partie