in , , ,

Qatar 2022 : Des anciens sélectionneurs donnent leurs pronostics

Pierre Lechantre (ancien sélectionneur du Cameroun, du Mali et du Congo)
Pierre Lechantre (ancien sélectionneur du Cameroun, du Mali et du Congo)
Pierre Lechantre (ancien sélectionneur du Cameroun, du Mali et du Congo)
Pierre Lechantre (ancien sélectionneur du Cameroun, du Mali et du Congo)
  • Ali Fergani, ancien international et sélectionneur de l’Algérie

« J’aimerais être aussi optimiste que Samuel Eto’o, qui pronostique une finale Cameroun-Maroc et une victoire de son pays. Mais je crois qu’il faut être lucide : il sera déjà difficile de sortir du premier tour. Toutes les sélections africaines ont hérité de groupes compliqués. Le Sénégal est un peu mieux loti, mais comme on ne sait pas si Sadio Mané pourra jouer (il est déclaré forfait finalement, Ndlr), et que cette équipe est forcément moins forte sans son meilleur élément, ce sera évidemment plus difficile.

Si on regarde bien chaque groupe, on s’aperçoit que les cinq africains vont devoir affronter soit un favori (France et Brésil pour la Tunisie et le Maroc), soit un gros outsider (Pays-Bas pour le Sénégal, Portugal pour le Ghana, Belgique et Croatie pour le Maroc). Même si Sadio Mané est absent ou même diminué, je vois le Sénégal accéder au second tour. Pour les autres… disons que cela pourrait dépendre du premier match. Un bon résultat, notamment une victoire, peut donner de la confiance et avoir beaucoup d’importance pour la suite. Le Ghana est loin d’être l’équipe qui rayonnait dans les années 80, quand on appelait les Ghanéens les Brésiliens  ce qui concerne les favoris de cette Coupe du Monde, j’en vois trois se détacher : le Brésil, l’Argentine et la France. La France, même si elle déplore plusieurs absents dont Pogba et Kanté, reste très forte, avec un sélectionneur expérimenté et des attaquants extraordinaires, dont Mbappé et Benzema. Des sélections comme l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique, la Croatie aussi peuvent avoir des ambitions. »

  • Pathé Diallo (ancien international et sélectionneur du Mali)

« Comme à chaque édition de la Coupe du monde, il faut s’attendre à ce que ce soit une grosse équipe qui soit sacrée championne du monde. Les principaux prétendants sont pour moi le Brésil, la France et l’Argentine. Il y a aussi l’Espagne, l’Allemagne, et pourquoi pas le Portugal. Même si elle me semble moins forte qu’en 2018, la Belgique peut avoir de l’ambition. Pour plusieurs joueurs de cette belle génération du football belge, c’est la dernière occasion de briller dans ce tournoi. La Croatie est vieillissante, mais elle peut aller assez loin. La Suisse aussi, car c’est une équipe qui a l’expérience des grands tournois.

Pour approfondir :   La réponse cinglante de Di Maria à un champion du monde français qui a insulté Emiliano Martinez

Pour les sélections africaines, il faut s’attendre à ce que ce soit très compliqué. Samuel Eto’o parle d’une finale Cameroun-Maroc, moi je pense déjà au deuxième tour, et qui peut se qualifier ? Elles ont toutes leurs chances, mais il faut admettre que toutes vont devoir être très fortes. Le Sénégal a perdu Sadio Mané, et sans lui, l’équipe est moins forte, même si elle peut se qualifier car elle n’est pas tombée dans le groupe le plus difficile. Le Maroc, la Tunisie et le Ghana vont affronter des équipes qui peuvent prétendre au titre, comme la France, le Brésil ou la Belgique. En tant qu’africain, j’espère qu’un maximum d’équipes passeront le premier tour. »

  • Pierre Lechantre (ancien sélectionneur du Cameroun, du Mali et du Congo)

« Je trouve que Samuel Eto’o met beaucoup trop de pression sur son équipe en annonçant qu’elle va être championne du Monde. Je ne sais pas pourquoi il dit ça, car personne n’ignore que le Cameroun actuel a certes de bons joueurs, dont Onana, Zambo-Anguissa, Toko Ekambi, Aboubakar ou Choupo-Moting, mais qu’il y a beaucoup d’autres sélections bien plus fortes que les LIons Indomptables : le Brésil, la France, l’Argentine, l’Espagne, l’Allemagne, la Belgique, le Portugal, l’Uruguay.

Pour approfondir :   Rigobert Song : « On repart de la Coupe du monde avec un petit regret » 

Et dans le groupe du Cameroun, il y a aussi la Serbie et la Suisse, qui sont de très bonnes équipes. Ce sera très difficile pour la Tunisie et le Ghana. Même sans Sadio Mané, le Sénégal peut se qualifier pour le second tour. J’ai aussi envie de mettre une pièce sur le Maroc, qui peut devancer la Croatie et le Canada. Personnellement, je vous une finale France-Brésil. On dit beaucoup de choses sur la France, par rapport aux blessés, à l’ambiance à la fédération, aux derniers mauvais résultats. Moi, j’ai tendance à croire que c’est plutôt une bonne chose : la France n’est jamais aussi forte que quand on la dit en difficulté… »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    André-Frank Zambo Anguissa, couramment appelé Frank Anguissa

    Qatar 2022 : Zambo Anguissa divise l’opinion au Cameroun malgré son excellente début de saison

    L'équipe du Cameroun affronte la Suisse lors de son premier match de coupe du monde

    Histoire de la coupe du monde : Le jour où une équipe a tout changé