in , ,

Après Toko Ekambi, un international sénégalais sifflé par ses propres supporters en France

Mbaye Niang a également fait les frais de la colère de ses propres supporters ce weekend sur les pelouses de Ligue 1, a constaté L’attaquant.com.

Après Toko Ekambi, un international sénégalais sifflé par ses propres supporters en France

L’AJ Auxerre broie du noir en Ligue 1 malgré le point du nul accroché dimanche après-midi, lors de la 22ème journée. Une rencontre marquée, notamment, par les sifflets du Stade de l’Abbé-Deschamps pour Mbaye Niang (28 ans). Entré en jeu à la 79ème minute à la place de Gauthier Hein, l’attaquant sénégalais a dû composer avec la défiance d’une partie du public icaunais. 17 matches disputés sur 20 possibles, 3 buts, 0 passe décisive, 2 cartons rouges. Peut-être que les supporters de l’AJ Auxerre attendaient mieux, de Niang mais tout le monde a vite déchanté.

Il y a encore une semaine, dans L’Equipe, l’international sénégalais Mbaye Niang expliquait que les gens avaient une mauvaise image de lui. « Ce qui m’a beaucoup pénalisé, ce sont mes problèmes extra-sportifs. L’image du bad boy, le turbulent, le mec qui a beaucoup de problèmes. À un moment donné, ça impacte, le regard des gens n’est plus le même. Tu es scruté, toujours dans l’œil du cyclone. Après, il m’a aussi manqué ce brin de chance […] J’ai eu une prise de conscience après avoir fait des erreurs, que je ne regrette pas du tout ».

L’entraîneur prend fait et cause pour Mbaye Niang

Christophe Pélissier entraîneur de l’AJ Auxerre a tenu à défendre son joueur en conférence de presse d’après match.« J’ai été déçu qu’une frange du public siffle Mbaye Niang lorsqu’il est entré. Ce n’est pas ainsi qu’on va redonner confiance aux joueurs […] Il ne faut pas minimiser ce point ! Après une telle série négative, le fait de réussir ce type de prestation dans l’engagement et l’attitude me laisse beaucoup d’espoir. Je suis persuadé qu’avec un peu plus de confiance, les qualités qu’on possède vont nous permettre de gagner des matchs », a lancé le tacticien face aux journalistes. Il s’agit du deuxième africain de Ligue sifflé sur une pelouse française après Toko Ekambi il y a quelques semaines comme le relayait L’attaquant.

Pour approfondir :   Le jeune Lion indomptable Malcom Bokelé courtisé par la Ligue 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Tout ce qu’il faut savoir du fils de la légende Ronaldinho qui va signer au FC Barcelone comme son père

    Tout ce qu’il faut savoir du fils de la légende Ronaldinho qui va signer au FC Barcelone comme son père

    « Une Coupe du monde sans Cameroun est comme un MacDo sans frites » : la punchline d’Aboudi Onguene avant de défier le Portugal

    « Une Coupe du monde sans Cameroun est comme un MacDo sans frites » : la punchline d’Aboudi Onguene avant de défier le Portugal