in ,

Yves Clément Arroga : « Si je prends la sélection nationale, j’amènerai les lions indomptables dans un camp militaire »

Yves Clément Arroga, ancien sélectionneur des Lions A’, a annoncé mardin matin sur radio Balafon à Douala qu’il prendrait une initiative importante s’il était nommé sélectionneur national. Il estime primordial que les joueurs aient un fort sentiment patriotique pour être plus conquérants.

Yves Clément Arroga © Droits réservés
Yves Clément Arroga © Droits réservés

Le débat sur la performance des Lions Indomptables lors de la CAN 2023 est encore d’actualité. Alors que le Président Paul Biya a exprimé sa déception, les Camerounais blâment le staff technique pour une gestion jugée médiocre de l’équipe. Lors de l’émission Sacré Matin sur radio Balafon, Clément Arroga a critiqué la préparation de la sélection.

« Le Cameroun aurait pu remporter cette CAN. Tout dépend de la programmation et de la préparation. Nous n’avons pas été préparés dans les meilleures conditions. Il aurait fallu organiser des matchs amicaux trois à deux semaines avant. C’est crucial d’avoir tout le monde à temps pour une bonne planification. Nous avons manqué de matchs amicaux pour renforcer la cohésion. Nous avons de très bons joueurs, mais il faut les réunir pour fluidifier le jeu. Nous étions trop distraits, c’est ce que j’ai remarqué », a déclaré Clément Arroga.

A quelques semaines des prochaines échéances, l’incertitude persiste concernant le staff technique. Avec un bilan mitigé en Côte d’Ivoire, Rigobert Song conservera-t-il son poste de sélectionneur national ? En attendant une réponse, Yves Clément Arroga appelle à un examen minutieux de la situation. Selon lui, les joueurs ont besoin d’être imprégnés d’un fort sentiment patriotique.

Pour approfondir :   Éliminatoires mondial 2026 : résultats et classements complets de la 4è journée

« Si je prends la sélection nationale, je commencerais par le camp militaire. J’emmènerais les joueurs là-bas où des instructeurs leur transmettraient l’esprit patriotique, les couleurs du drapeau national. Après cette expérience, ils sortiraient transformés, avec l’esprit d’un guerrier. Ils rendraient visite aux militaires qui ont perdu des membres de leur corps. Ils verraient à quel point ces soldats sont prêts à mourir pour leur pays. Cela peut transformer une équipe de football. Il est crucial que les joueurs aient cette fibre patriotique. J’ai l’impression qu’elle s’est un peu dissipée. Quand on représente son pays en sélection, on défend les couleurs nationales. Les jeunes devraient voir ce que leurs aînés ont accompli », a-t-il ajouté.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Bola Tinubu & Victor Osimhen © Droits réservés

    Nigeria : Bola Tinubu offre des primes, des appartements et terrains aux Super Eagles

    Cédric Doumbé

    Cédric Doumbé suscite la controverse avec une séquence de lutte filmée en MMA