in , ,

Volley-Ball : primes impayées, les lions réclament justice

Les primes de participation des Lions Indomptables de Volleyball à la CAN 2023 n’ont toujours pas été payées selon plusieurs joueurs de l’équipe nationale du Cameroun. Lattaquant.com fait une analyse sur cette situation qui fait polémique depuis un moment déjà.

Lions indomptables Volleyball © Droits réservés
Lions indomptables Volleyball © Droits réservés

En effet, la gangrène des primes impayées mine le volleyball camerounais. Plus de 8 mois après le Championnat d’Afrique des Nations de Volleyball masculin CAVB Caire 2023, les volleyeurs de l’équipe nationale du Cameroun n’ont toujours pas reçu leurs primes.

Le cri de détresse est lancé par Steve Boyomo, l’un des cadres de cette sélection. Le central des Pirates du Royan Atlantique Volleyball en France condamne le silence des dirigeants illégalement installés à la Fédération Camerounaise de Volleyball en février 2023.

« Où sont passées nos primes de la participation à la CAN Égypte 2023 de volley-ball ? » a-t-il demandé.

Il ne se s’est pas arrêté là. Pour permettre aux internautes de mieux comprendre l’ampleur de la situation, il a ajouté : « Il n’y a aucune raison d’avoir peur de réclamer ce qui vous revient de droit. La situation a assez duré et moi, j’ai décidé de sortir du silence. 9 mois après la participation à la CAN Égypte 2023, au jour d’aujourd’hui, on n’a toujours pas reçu les primes et pire encore aucune nouvelle de la Fédération qui ne communique rien dessus. Nous avions été patients jusqu’à ce jour, la situation est très préoccupante. Chose qui n’est jamais arrivée au volley-ball depuis des années. Nous aimerions juste renter en possession de nos primes. Cordialement. »

Dans une publication devenue virale sur la toile, le joueur de 32 ans, Yvan Kody, le pointu de la sélection nationale de volleyball messieurs, a exprimé sa déception et celle de ses coéquipiers outrés par le non-paiement de cet argent.

Pour approfondir :   Guinée-Équatoriale : Scandale de match truqué après la CAN 2023

« Les réclamations que nous avons faites sur nos primes de participation à la CAN 2023 sont réelles et effectives depuis plus de 9 mois. Nous avons effectué pratiquement trois mois de stage plus la compétition sans argent et sans nous plaindre. Cette situation a motivé la plupart d’entre nous à refuser l’appel de la sélection pour les Jeux Africains 2024. Nous trouvons vraiment dommage que nous ne puissions pas réaliser les exploits que nous faisons à l’étranger chez nous à cause de divers problèmes qui minent le milieu sportif camerounais et le volleyball en particulier. »

Après la sortie d’Yvan Kody, lundi 22 avril dernier au sujet du non-paiement de leurs primes, Awal Said Ahmed Mbutngam, capitaine de l’équipe nationale senior de volleyball du Cameroun s’est également senti obligé de percer le mystère.

« Nous avons été patients et avons tenu bon de peur qu’ils disent : (encore les volleyeurs-ci). Oui encore nous. Nous faisons de gros sacrifices pour défendre le volleyball camerounais parce qu’on aime énormément notre pays. Donc je pense que nous aussi avons ce droit de dénoncer quand ça ne va pas. Quel que soit celui qui dirige, ça allait être la même procédure. C’est dommage parce qu’une fois de plus, nous nous sacrifions pour certains joueurs et staff surtout ”Staff” qui restent muets, pourtant conscients de cette réalité. On n’a pas le choix, on va assumer les conséquences, mais on aura au moins fait ce qui est juste. »

De plus, quatrième au Championnat d’Afrique des Nations de Volleyball masculin CAVB Caire 2023 remporté par l’Egypte, Steve Boyomo et ses coéquipiers attendent du Cameroun leur dû le plus rapidement possible. Au moment où les yeux sont braqués sur le football et l’équipe fanion du Cameroun, les autres disciplines meurent à petit feu.

Pour approfondir :   CAN 2023 : 119 buts, 22 penaltys...voici ce qu'il faut retenir de cette 34ème édition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Jean-Charles Castelleto - Cameroun © Droits réservés

    Lions Indomptables : Jean-Charles Castelleto fait des révélations sur son enfance

    Marc Brys - Choupo-Moting - Martin Hongla en visio © Droits réservés

    Lions Indomptables : Choupo-Moting et Martin Hongla bientôt de retour ?