in ,

Non qualification des lionnes de Handball : Voici les véritables raisons

Dans un échange avec Cameroon News Agency, Pauline Youmsi, secrétaire générale de la Fédération camerounaise de handball, a expliqué pourquoi le Cameroun n’a pas pu participer aux éliminatoires des Jeux olympiques de 2024 en Hongrie.

Lionnes indomptables de Handball © Droits réservés
Lionnes indomptables de Handball © Droits réservés

Elle a précisé: « La première chose est que les visas ne nous ont pas été refusés, mais les visas ont été retardés parce que la Hongrie, qui accueille le concours, n’a pas d’ambassade au Cameroun pour faciliter le processus… le traitement a été transféré à l’ambassade d’Allemagne. Il a fallu environ six mois pour traiter tous les visas nécessaires. »

Même si la Hongrie, la Fédération africaine de handball et la Fédération internationale de handball ont intervenu pour réduire le temps nécessaire au traitement des visas, l’équipe n’a toujours pas pu voyager.

Elle a ajouté: « Les organisateurs ont maintenant décidé de remplacer le Cameroun et, selon la loi, le Cameroun devait être remplacé par un autre pays africain, mais aucun pays africain contacté n’a pu se préparer dans un court laps de temps. La Grande-Bretagne a donc dû remplacer le Cameroun. »

Selon le secrétaire général, le Cameroun avait déjà reçu tous les documents nécessaires du ministère des Sports, y compris les finances du ministère des Finances, et le ministre des Sports avait déjà désigné une équipe du ministère pour accompagner l’équipe pour la compétition.

Pour approfondir :   Algérie : Djamel Belmadi porte plainte à la FAF

Le Cameroun était initialement associé au tournoi 1 avec la Hongrie, le Japon et la Suède, la compétition commençant le 11 avril et devrait qualifier six équipes pour les Jeux olympiques, avec deux équipes venant de chaque tournoi de qualification.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Fabrice Ondoa © Droits réservés

    Nîmes olympiques : bonne nouvelle pour Fabrice Ondoa ?

    Samuel Eto'o & Roger Milla © Droits réservés

    Roger Milla soutient Samuel Eto’o : « ne regarde et n’écoute personne, beaucoup sont jaloux de ton travail »