in ,

Nomination de Marc Brys : Mouelle Kombi remet encore Samuel Eto’o à sa place !

On est loin de la sérénité entre la FECAFOOT et le MINSEP. À moins d’un mois de la rencontre cruciale face au Cap-Vert, l’inquiétude monte. On assiste depuis peu à un échange de missives entre les deux parties, nous dit Lattaquant.com.

Samuel Eto'o - Narcisse Mouelle Kombi © Droits réservés
Samuel Eto'o - Narcisse Mouelle Kombi © Droits réservés

Ceci fait suite à la dernière sortie de la FIFA au sujet du processus de désignation du staff technique des Lions Indomptables. L’instance mondiale du football indique que la désignation du staff reste une prérogative de la “FECAFOOT”, déclare fièrement Samuel Eto’o dans sa coresponsable adressée au ministre Narcisse Mouelle Kombi.

« De ce point, la désignation des membres de l’encadrement technique et administratif de la sélection nationale masculine ‘A’, telle que proposée par la FECAFOOT lors de nos différentes échanges, est de notre point de vue plus proche des exigences de la FIFA », ajoute-t-il.

« Sauf qu’en lisant de près cette correspondance, Samuel Eto’o omet de mentionner l’article 9 de la convention MINSEP – FECAFOOT évoquée par la FIFA qu’elle a saisie le 6 avril », souligne le directeur de la division des associations membres, Kenny Jean-Marie, dans sa correspondance adressée à la FECAFOOT ce 6 mai.

« Après analyse des différents documents à notre disposition, en particulier la convention signée entre le ministère des Sports et de l’éducation physique et la FECAFOOT en 2015 relative à la gestion des sélections nationales de football, nous considérons que dans la situation actuelle, l’article 9 de ladite convention concernant le recrutement et salaires des membres des structures d’encadrement doit être implémenté en respectant l’article 13 de la même convention », ajoute-t-il.

Pour approfondir :   Mercato : ce grand club de Madrid convoite Eric Maxim Choupo-Moting !

C’est dans ce contexte que Narcisse Mouelle Kombi est monté au créneau pour recadrer le Président de la FECAFOOT Samuel Eto’o. Pour lui, la réponse de la FIFA ne souffre d’aucune ambiguïté par rapport à la validité de la démarche instruite par le gouvernement. Car Samuel Eto’o Fils a fait une lecture parcellaire et biaisée de la correspondance de la FIFA”, souligne-t-il.

« Votre interprétation participe d’une occultation manifeste de l’objet réel de la réponse de la FIFA, à savoir la reconnaissance de la régularité, de la légitimité et de la légalité du processus de désignation du staff d’encadrement technique, administratif et médical des Lions Indomptables… Dans l’immédiat, suite à la correspondance de la FIFA, il importe que la FECAFOOT assume les obligations qui sont les siennes aux termes de la convention MINSEP – FECAFOOT, en vigueur, en facilitant le travail du staff technique dont la désignation des membres ne souffre d’aucune irrégularité », insiste-t-il.

Pour approfondir :   Top 10 des clubs les plus suivis sur les réseaux sociaux

« Le ministre invite par ailleurs Samuel Eto’o Fils à une franche collaboration avec le staff technique en place. À taire les polémiques stériles et les divergences inutiles pour se concentrer sur les échéances à venir. Sauf que jusqu’ici, le président de la FECAFOOT ne reconnaît toujours pas Marc Brys et Cie. Samuel Eto’o Fils va-t-il reprendre la plume ? Les supporters des Lions Indomptables prônent le dialogue entre les différentes parties pour le retour de la sérénité », conclut-il.  Nomination de Marc Brys : Mouelle Kombi remet encore Samuel Eto'o à sa place ! Nomination de Marc Brys : Mouelle Kombi remet encore Samuel Eto'o à sa place !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Samuel Eto'o © Droits réservés

    Affaire Marc Brys : Samuel Eto’o et la Fecafoot ne lâchent rien !

    Michael Ngadeu - Marc Brys © Droits réservés

    Lions Indomptables : le retour de Michael Ngadeu-Ngadjui se précise !