in

Malcom Bokélé révèle ce qu’il fait en dehors du football : « je préfère tout couper avec le foot »

Dans une récente interview accordée à l’application 90′ Football, Malcom Bokélé, défenseur bordelais et international camerounais, a partagé ses activités en dehors du football.

Malcolm Bokele © Droits réservés
Malcolm Bokele © Droits réservés

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Malcom Bokele ne reste pas immergé dans le monde du football en dehors des entraînements et des matchs.

« J’aime bien, quand je sors du foot, dès que l’entraînement ou le match est fini, tout couper avec le foot. J’aime beaucoup regarder des séries, des films… Je peux lire la Bible, aller à l’église. J’appelle beaucoup ma famille. Sans mentir, je peux appeler ma mère quinze fois par jour ! Aller me balader, aller au restaurant… Si je regarde du foot ? Que les gros matchs. En exemple, j’ai regardé Milan – PSG (en C1). Sinon, jamais. En ce moment je regarde un peu la Ligue 1 parce que mes potes jouent à Strasbourg (Dilane Bakwa et Junior Mwanga). Je regarde leurs matchs. Mais sinon, jamais. Il y en a qui aiment beaucoup ça, mais moi je préfère sortir… Que je fasse un bon match, que je fasse un mauvais match, je préfère tout couper avec le foot. Déjà que je m’entraîne le matin, je rentre, je regarde encore du foot je parle de foot.. En fait, je ne fais que du foot. Il y a plein d’autres choses dans la vie. Je préfère parler d’autres choses. »

Pour approfondir :   Top 5 des meilleurs buteurs en sélection nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    La fecafoot et les acteurs en charge de l'organisation de la GSL 2024 (c) Dr

    Cameroun : toujours pas de bilan, la Fecafoot sous le feu des critique après l’élimination des lions indomptables

    Didier Drogba © Droits réservés

    Cet entrepreneur ivoirien parle de Drogba : « Didier Drogba c’est vrai que tu n’as jamais été un grand joueur, tellement tu étais nul »