in ,

CAN 2023 : Voici la liste des 27 joueurs sélectionnés de l’Algérie

Après les annonces du Maroc, du Sénégal, du Cameroun et du Nigeria, c’est maintenant au tour de l’Algérie de dévoiler sa sélection pour cet événement majeur du football africain. La liste est composée d’une armada de talents.

L'équipe d'Algerie (c) Droits réservés
L'équipe d'Algerie (c) Droits réservés

La Coupe d’Afrique des Nations 2023, prévue du 13 janvier au 11 février en Côte d’Ivoire, approche à grands pas. Les équipes nationales révèlent progressivement les noms des joueurs qui auront l’honneur de représenter leur pays.

La Compétition continentale s’ouvrira avec le match d’ouverture opposant le pays hôte, la Côte d’Ivoire, à la Guinée-Bissau. Parmi les 24 nations en lice, l’Algérie se trouve dans le groupe D aux côtés de l’Angola, du Burkina Faso et de la Mauritanie. Elle entamera donc son parcours le 15 janvier contre les Palancas Negras.

En préparation de la compétition, le sélectionneur Djamel Belmadi a révélé la liste des 27 joueurs qui représenteront les Verts. On y retrouve naturellement des cadres tels que Riyad Mahrez, Youcef Atal, Islam Slimani, Baghdad Bounedjah, Ramy Bensebaini ainsi que Aissa Mandi, et surtout Ismaël Bennacer. Ce dernier, après avoir été blessé une grande partie de la saison, est finalement apte pour la compétition.

Pour approfondir :   Basket : Nzeulie et Narace mécontents de Joël Embiid
La liste des 27 joueurs de l'Algérie (c) Droits réservés
La liste des 27 joueurs de l’Algérie (c) Droits réservés

En rappel, avant le coup d’envoi du tournois, l’Algérie disputera deux matchs amicaux, le premier contre le Togo le 5 janvier, et le deuxième face au Burundi le 9 décembre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Jay Jay Okocha (c) Droits réservés

    CAN 2023 : Jay Jay Okocha critique le calendrier du tournoi

    Jon Jones (c) Droits réservés

    MMA : « Francis Ngannou est une véritable menace », Jon Jones