in ,

Martial Owona: « Combien de Camerounais ont coupé leur âge? »

Le récent scandale entourant l’âge falsifié du joueur de football camerounais Wilfried Nathan Douala, révélé lors de la CAN 2024, a soulevé des questions profondes sur l’intégrité et les pratiques sociales au Cameroun. La Fédération camerounaise de football a suspendu Douala, ainsi que 61 autres joueurs, pour avoir deux identités.

Marial Owona sur Vision 4 © Droits réservés
Marial Owona sur Vision 4 © Droits réservés

Le journaliste Martial Owona de Vision 4, affiliée à Jean Pierre Amougou Belinga, estime que ce problème dépasse le simple cadre du football, soulignant que la triche à l’âge est un problème systémique dans la société camerounaise. Il a déclaré dans l’émission “Tour d’Horizon” de Vision 4 que ce problème est répandu, même dans la fonction publique.

Cette fraude à l’âge est souvent motivée par le désir de jeunes joueurs de séduire les clubs européens, qui préfèrent recruter des joueurs plus jeunes. Cela crée une pression sur les joueurs pour falsifier leur âge afin de maximiser leurs chances de succès professionnel.

De plus, la Fédération camerounaise de football a lancé une initiative visant à régulariser les informations d’état civil des joueurs, mais le problème persiste à travers l’Afrique. Cette pratique nuit à l’intégrité du sport et met en lumière les défis sociaux plus vastes auxquels de nombreux pays africains sont confrontés en matière d’identité et d’état civil.

Pour approfondir :   Lions Indomptables : Marc Brys le «Jusqu'au boutiste » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Vincent Aboubakar (c) Dr

    Besiktas : le départ de Vincent Aboubakar se précise

    Lionel Messi dans une publicité © Droits réservés

    Vidéo : Lionel Messi signe un gros contrat en Arabie Saoudite