in ,

Lions Indomptables : des « espions » de Samuel Eto’o dans la tanière ?

Maintenu à distance du vestiaire pour les deux matches du Cameroun contre le Cap-Vert (4-1) et l’Angola (1-1), dans le cadre des 3e et 4e journées des qualifications à la Coupe du monde 2026, Samuel Eto’o aurait infiltré les Lions Indomptables.

Lions Indomptables © Droits réservés
Lions Indomptables © Droits réservés

Selon une source de Lattaquant.com, le patron de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) avait en effet des taupes dans le groupe, mettant ainsi à mal le système mis en place par le sélectionneur Marc Brys pour empêcher les interférences. La preuve, selon le média Camfoot, avec le petit nouveau Jules Armand Kooh, ayant terminé meilleur buteur du championnat d’Elite One (première division camerounaise).

Vendredi dernier, veille de match contre le Cap-Vert, l’attaquant aurait été informé au détour d’une causerie avec Brys et quelques membres du staff qu’il figurera sur la feuille de match. Le technicien flamand lui aurait même annoncé qu’il pourra même jouer 10 à 15 minutes en fonction du scénario du match.

Jules Armand Kooh - Élite One © Droits réservés
Jules Armand Kooh – Élite One © Droits réservés

Des taupes dans l’équipe ?

Mais voilà, en début de soirée, la Fécafoot a envoyé une correspondance au sélectionneur, notifiant à ce dernier que ledit Armand Kooh aurait une double identité, au même titre que John Bosco Nchindo, autre pensionnaire d’Elite One convoqué. En dépit de la présentation de justificatifs par Kooh et ses proches pour démontrer le contraire, la Fécafoot n’infléchira pas sa position. Résultat, l’ailier de Les Astres FC ne connaitra pas sa première cape avec les Lions Indompatbles.

Pour approfondir :   Frustré, Daniel Riolo charge Choupo-Moting : « Il n’est pas un attaquant du niveau du Bayern »

D’où la question : comment la Fécafoot a-t-elle pu être tenue au courant de l’utilisation prévue de Kooh, alors qu’aucun membre de son staff n’était présent dans la tanière, ni aux entraînements ?

La réponse toute trouvée est donc claire : les joueurs.

La publication estime que certains endossent le rôle d’espions pour Eto’o, qui garde donc toujours un œil sur l’équipe nationale, malgré son conflit de staffs techniques contre Narcisse Mouelle Kombi.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

One Comment

Lions indomptables (C) Droits réservés

Éliminatoires Mondial 2026 : Les lions indomptables reçus par le Minsep ce 12 juin

Pedro Gonçalves © Droits réservés

Pedro Gonçalves : « c’était un match compliqué contre une équipe camerounaise Compétente »