in

Tensions entre l’Algérie et le Cameroun : Un journaliste demande à la Fifa et à la Caf d’intervenir en urgence

Martin Camus Mimb souhaite que les deux instances réagissent avant qu’un incident grave ne suirvienne.

Tensions entre l’Algérie et le Cameroun : Un journaliste demande à la Fifa et à la Caf d'intervenir en urgence

Depuis le match retour des barrages de la Coupe du monde 2022 entre l’Algérie et le Cameroun à Blida et le scénario cruel qui s’ensuivit,  les supporters des deux pays se regardent en chiens de faïence. Des tensions, illustrées par l’incident qui a eu lieu lundi soir entre Samuel Eto’o et un YouTubeur algérien. 

Pour calmer le jeu, le journaliste Martin Camus Mimb demande à la Fifa et à la Caf de prendre leurs responsabilités, dans une tribune qu’il a partagé ce mercredi sur Facebook. 

Au sujet de l’Algérie, j’accuse la Caf et la Fifa 

Sauf si ces institutions n’ont plus l’intention d’organiser les compétitions en Algérie avec d’autres équipes africaines ou dans d’autres pays avec la participation de l’équipe d’Algérie, je trouve leur attitude d’une apathie dangereusement maladive depuis le 29 mars dernier à Blida. Je ne veux même pas encore parler des supporters. Mais des responsables du football algérien qui ont eu des attitudes qui devaient agacer ces institutions. 

Que ce soit l’entraîneur Belmadi ou d’autres responsables dont Raouraoua, l’ancien membre du comité exécutif de la Fifa et ancien Président de la fédération algérienne, ils ont violé les frontières de la décence et de l’élégance. Leurs comportements influencent jusqu’à ce jour les supporters algériens, guidés par la passion et le sentiment d’avoir été injustement éliminés. Comment des responsables peuvent affirmer sans équivoque, à la télévision qu’ils ont des preuves de corruption des responsables camerounais, et aucun comité d’éthique ou conseil de discipline ne les convoque, pour les entendre, lever les équivoques et sanctionner les coupables ? 

Pour approfondir :   Lions indomptables : un intellectuel camerounais dénonce une stratégie de de diabolisation du travail de Song et Eto’o

Aucun document officiel de la Caf et surtout de la Fifa, n’est venu déclarer qu’ils n’ont vu aucune preuve de corruption et blâmer les auteurs de tels propos. Cela aurait eu le mérite de calmer la masse inculte, fanatique et aveugle ! En participant juste à la Coupe du monde, on suppose qu’il n’y a rien à se mettre sous la dent qui condamne le Cameroun. Mais Messieurs ! On ne doit pas le supposer. On doit le dire distinctement et mettre en garde tous ceux qui vont continuer à produire ces mauvaises odeurs. Ce n’est pas dans l’intérêt du Cameroun. Mais du vôtre. Et ce ne sont pas des supporters qui ont mis le feu aux poudres. Mais des responsables connus et identifiés. 

D’ailleurs la fameuse interview hallucinante de Belmadi a été diffusée par le site de la fédération algérienne, et dans laquelle il se demandait comment les algériens ont pu laisser Gassama vivant à l’aéroport où il prenait tranquillement son café. Cette apathie cache quelque chose de malsain qui va aboutir à une tragédie qui sera au-dessus de vos petits jeux. Qu’est-ce que ça peut d’ailleurs faire, si Ebossé a été tué dans cette même Algérie et si les responsables poursuivent leur agitation impunément dans le football ?  Je ne sais pas quels comptes vous auriez à régler à qui au Cameroun, mais cette affaire commence à prendre d’inquiétantes proportions. En janvier, l’équipe du Cameroun sera en Algérie pour le Chan. Je suppose que les joueurs auront pour maillots des gilets pare-balles et des supporters se déplaceront en escorte policière. Autrement, je ne vois pas comment vous pourrez garantir la sécurité de ceux qui effectueront le déplacement. Et la CAF et la FIFA ne font rien pour apaiser. Avec lucidité, la Fecafoot doit déclarer l’équipe du Cameroun forfait, parce qu’il est inadmissible qu’on continue à cajoler des extrémistes qui ne savent pas qu’un match de football s’arrête au stade, parce que tout est encadré par un règlement. 

Pour approfondir :   Vincent Sosthène Fouda : « Samuel Eto'o confond la fédération avec la présidence d’un club de football »

Doit-on sortir la liste des frustrations subies par des équipes dans des compétitions pour les rassurer que ça fait partie du jeu? Doit-on leur montrer les scénarios cruels d’élimination que d’autres ont géré avec dignité pour les consoler qu’ils ne sont pas seuls? Que doit-on faire pour leur dire qu’il ne s’agit que du football ? Il est de votre responsabilité d’arrêter ça et vite! Et vous semblez vous plaire dans ce cafouillage émotionnel qui mène droit à la dérive. 

Le Brésil a-t-il arrêté de jouer au football parce qu’on soupçonnait la France d’avoir drogué Ronaldo à la finale de la Coupe du Monde en 98? L’Italie a-t-elle arrêté de jouer parce qu’ en 2002 on a volé sa qualification devant la Corée du Sud ? L’Irlande traque-t-elle les français partout pour la main de Thierry Henry qui l’élimine ? Qu’est-ce qu’on reproche même au Cameroun, quand l’organisateur du match que vous êtes qui a choisi l’arbitre se la coule douce? Faites votre travail bon sang! Vous voulez un autre Ebossé dans les bras? C’est quoi ce délire !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    « On représente le monde arabe » : Sofiane Boufal présente ses excuses à toute l’Afrique 

    « On représente le monde arabe » : Sofiane Boufal présente ses excuses à toute l’Afrique 

    Hakim Ziyech : « Vous n’avez pas encore tout vu »

    Hakim Ziyech : « Vous n’avez pas encore tout vu »