in ,

Découvrez l’exceptionnel parcours de Carlos Takam, de son Bamendjou natal aux sommets de la boxe mondiale

A 42 ans, le Camerounais a remporté aux points, son combat face au champion olympique Tony Yoka. Fort de cette victoire, le vieux Lion comme on le surnomme, a montré qu’il reste un très grand boxeur malgré le poids des années. L’attaquant.com vous propose de revenir sur son immense carrière.

Découvrez l'exceptionnel parcours de Carlos Takam, de son Bamendjou natal aux sommets de la boxe mondiale

Né à Bamendjou dans l’Ouest du Cameroun en 1981, Carlos Takam commence à se faire un nom dans le milieu du combat en 2003 lorsqu’il remporte les championnats d’Afrique de boxe amateur, organisés dans son pays à Yaoundé, dans la catégorie +91 kg. La même année, à Abuja, il décroche une médaille de bronze aux Jeux africains. En 2004, il participe aux Jeux d’Athènes et perd en 8e de finale face à l’égyptien Mohamed Aly (32-19).

Le 10 décembre 2005, il participe à son premier combat professionnel et bat Zinidine Benmakhouf aux points. Après 18 victoires, il enregistre sa première défaite professionnelle le 27 juin 2009 face à Gregory Tony. Le 29 avril 2011, il remporte le titre de champion d’Afrique WBO des poids lourds en battant le nigérian Gbenga Oloukun1 puis, de la ceinture WBF internationale aux dépens du Sud-africain François Botha. Il défend victorieusement cette ceinture en battant Michael Grant par KO technique au 8e round, le 24 mai 2013.

Pour approfondir :   Élite One 2023-2024 : un ouf de soulagement pour Belo Zabo

Le 18 janvier 2014, il combat au Canada contre Mike Perez et fait match nul après 10 rounds. Le 6 juin suivant, il s’empare de la ceinture WBC Silver contre Tony Thompson, ceinture qu’il perd le 24 octobre 2014 par KO au 10e round contre Alexander Povetkin. Après 3 victoires consécutives, il est battu le 21 mai 2016 par le néo-zélandais Joseph Parker, invaincu en 18 combats, par décision unanime des juges. Le 29 janvier 2017 à Macao, il bat Marcin Rekowski par KO au 4e round, pour le titre Inter-Continental IBF.

Un combat épique face à Anthony Joshua

Le 28 octobre 2017 face à Anthony Joshua, l’arbitre préfère arrêter le match au dixième round, donnant la victoire à Joshua. La performance et le courage de Carlos Takam, prévenu seulement douze jours avant le combat, sont cependant salués. Le 28 juillet 2018, alors qu’il semblait devoir s’imposer aux points, Carlos Takam est lourdement mis KO au huitième round par l’Anglais Dereck Chisora, pour le titre international vacant des lourds devant plus de vingt mille spectateurs à l’O2 Arena de Londres. En novembre 2021, la presse annonce qu’il combattra Tony Yoka le 15 janvier 2022 à Bercy. Le combat est finalement annulé en raison d’une blessure de Carlos Takam à l’entraînement. Il est alors remplacé par Martin Bakole. Le 11 mars 2023, à 42 ans, il remporte son combat face à Tony Yoka sur décision des juges.

Pour approfondir :   Toujours dans l’attente des 45 millions promis par Eto’o, les clubs camerounais menacent d’entrer en grève

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Marseille VS Strasbourg : Pronostic gratuit de la Ligue 1

    Marseille VS Strasbourg : Pronostic gratuit de la Ligue 1

    « Ne huez pas Tony Yoka » : Le message plein de compassion et d’humilité de Carlos Takam après sa victoire

    « Ne huez pas Tony Yoka » : Le message plein de compassion et d’humilité de Carlos Takam après sa victoire