in , ,

Carlos Takam raconte comment sa nationalité camerounaise l’a sauvé face à des criminels mexicains

L’ancien champion d’Afrique de boxe avec le Cameroun a révélé cette anecdote dans une interview qu’il a accordé au journal L’Equipe avant de défier Tony Yoka.

Carlos Takam raconte comment sa nationalité camerounaise l’a sauvé face à des criminels mexicains

« Je vais gagner ce combat, ça ne va pas aller jusqu’au bout. Je vais le fatiguer le petit jeune. Il [Tony Yoka] croit que le vieux lion est fini », a déclaré le boxeur camerounais chez nos confrères de RFI. Une assurance qui a porté ses fruits puisque le natif de Bamendjou dans les Hauts-Plateaux de l’Ouest s’est imposé sur décision partagée des juges contre son adversaire le samedi 12 mars 2023. Avant la rencontre, celui qui a débuté sa carrière au Cameroun avant de s’installer en France, a raconté une incroyable anecdote au sujet de sa double nationalité.  « Je faisais mon footing sur la route, à Mexico City. Un van s’est arrêté à ma hauteur. La porte latérale s’est ouverte. 3 mecs m’ont choppé. J’ai pris un coup de crosse. (…) Mon passeport camerounais m’a sauvé la vie », relate-il dans un entretien publié un jour avant son combat sur le site internet du journal L’Equipe.

Pour approfondir :   Cameroun : L’ancien capitaine de Coton Sport Felix Oukiné moqué pour avoir signé en 3e division belge

Les débuts de Takam

Né à Bamendjou dans l’Ouest du Cameroun en 1981, Carlos Takam commence à se faire un nom dans le milieu du combat en 2003 lorsqu’il remporte les championnats d’Afrique de boxe amateur, organisés dans son pays à Yaoundé, dans la catégorie +91 kg. La même année, à Abuja, il décroche une médaille de bronze aux Jeux africains. En 2004, il participe aux Jeux d’Athènes et perd en 8e de finale face à l’égyptien Mohamed Aly (32-19). Le 10 décembre 2005, il participe à son premier combat professionnel et bat Zinidine Benmakhouf aux points. Après 18 victoires, il enregistre sa première défaite professionnelle le 27 juin 2009 face à Gregory Tony.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    « Ne huez pas Tony Yoka » : Le message plein de compassion et d’humilité de Carlos Takam après sa victoire

    « Ne huez pas Tony Yoka » : Le message plein de compassion et d’humilité de Carlos Takam après sa victoire

    Victorieux de la CAN U20, le Sénégal domine l’Afrique et brandit tous ses trophées

    Victorieux de la CAN U20, le Sénégal domine l’Afrique et brandit tous ses trophées