in ,

Crise à L’OM: Pablo Longoria reste président et s’exprime

Pablo Longoria s’est exprimé vendredi en début de soirée à La Commanderie. Il ne quitte pas son poste de président de l’OM malgré le début de semaine chaotique et les menaces

Crise à L'OM: Pablo Longoria reste président et s'exprime
(FILES) Olympique Marseille's Spanish President Pablo Longoria speaks during a press conference to present team's new players, at at Stade Velodrome in Marseille, on August 4, 2023. OM's majority shareholder McCourt declared on September 21, 2023, his "ferm" support to the club's president Longoria, and advises a "necessary deep change", following a meeting with supporter groups. (Photo by CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Pour paraphraser l’immense Julien Lepers : IL RESTE. Pablo Longoria a tenu une conférence de presse à la Commanderie, vendredi soir, pour confirmer son intention de demeurer président de l’Olympique de Marseille malgré le début de semaine chaotique marqué par la démission de Marcelino et une réunion houleuse avec les représentants de groupes de supporters.

« Je ne suis pas ici pour revenir sur ce qu’il s’est passé lundi, qui est inadmissible, a commencé Longoria. C’est la conséquence d’une série d’événement dont je m’insurge. Durant toute la semaine j’étais touché par l’élan de soutien populaire de témoignage de confiance et d’affection de toutes parts. Joueurs, salariés, supporters, etc. Tous ceux qui ont compris la nécessité d’un changement. »

Le boss reste le boss, le clame haut et fort, non sans émotion, les larmes ont même semblé monter, elles furent dures à réprimer, surtout au moment d’annoncer, victorieux : « Au vu de tout ce soutient j’ai décidé de poursuivre la mission de président de l’Olympique de Marseille. Je serai à Paris dimanche. » Pablo Longoria a également annoncé avoir porté plainte, et vouloir combattre les problèmes d’ordres systémiques auxquels il dit être confronté.

 

« La période la plus dure de mon mandat »

« La semaine prochaine je vais commencer à réunir un certain nombre d’acteurs locaux pour entamer une réflexion. On doit mener les choses ensemble. Enfin, je crois que c’est nécessaire d’élargir le débat afin que ce qu’il s’est passé lundi à Marseille ne soit plus accepté ni ici, ni ailleurs dans le monde du sport. » Il n’est pas le premier à essayer, mais semble conscient de l’ampleur de la tâche. « Je vais commencer la période la plus dure de mon mandat de président avec des situations potentiellement désagréables. » Ses joueurs devront s’assurer que ça ne commence pas dès dimanche face au PSG.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Manchester United: André Onana, toujours au coeur de la polémique

    Manchester United: André Onana, toujours au coeur de la polémique

    Qualifications CAN féminine 2024: Le Ghana, le Mali, le Togo et la Tunisie cartonnent, le Cameroun pas convaincant

    Qualifications CAN féminine 2024: Le Ghana, le Mali, le Togo et la Tunisie cartonnent, le Cameroun pas convaincant