in ,

Combien gagne le vainqueur de la Ligue des Champions ?

Chaque année, les meilleurs clubs européens s’affrontent dans l’UEFA Champions League pour conquérir le prestigieux titre. Mais quelles sont les récompenses pour l’équipe victorieuse ? L’article de Lattaquant.com dévoile tous les détails.

Trophée de la Ligue des Champions © Droits réservés
Trophée de la Ligue des Champions © Droits réservés

Le Calendrier de l’UEFA Champions League :

La compétition réunit 32 clubs européens dans une bataille intense pour le titre. Le calendrier de la Ligue des Champions est annoncé par l’UEFA bien à l’avance, avec la finale de cette édition prévue le 10 juin 2023 au stade olympique Atatürk à Istanbul, en Turquie.

Les Récompenses Financières :

En plus de la gloire de soulever la coupe, l’équipe gagnante reçoit une récompense financière substantielle. Le club victorieux touche 15 millions d’euros pour sa qualification en finale, auxquels s’ajoutent 4 millions d’euros supplémentaires en cas de victoire, totalisant ainsi une somme de 19 millions d’euros. Ces gains sont complétés par les primes attribuées à chaque étape de la compétition.

Les Primes :

La ligue des Champions © Droits réservés
La ligue des Champions © Droits réservés

Chaque équipe participant à la phase de groupes reçoit une prime de départ de 15,25 millions d’euros. Les performances lors des 6 matchs de cette phase peuvent augmenter cette somme, avec 2,7 millions d’euros par victoire et 900 000 euros par match nul. Des primes supplémentaires sont également accordées à chaque stade de la compétition, culminant avec 12 millions d’euros pour les demi-finales.

La Quête des 85,14 Millions d’Euros :

En cumulant ces primes, le vainqueur de la Ligue des champions peut espérer toucher près de 85,14 millions d’euros en revenus sportifs en cas de parcours parfait, comprenant les primes de participation en phases de groupes et les récompenses pour les performances.

Répartition des Revenus Télévisuels :

En plus des gains directs de l’UEFA Champions League, les clubs bénéficient également des revenus télévisuels générés par la compétition. Chaque fédération nationale reçoit une allocation de ces revenus, qu’elle distribue ensuite aux clubs participants selon des critères spécifiques.

Critères de Répartition :

50 % de l’allocation attribuée à une fédération nationale est répartie entre les clubs participants de cette nation selon des pourcentages fixes établis par l’UEFA.

Les 50 % restants sont distribués en fonction du nombre de matches disputés par chaque club au cours de la saison 2023/24 de l’UEFA Champions League.

Cette méthode de répartition vise à assurer une distribution équitable des revenus télévisuels aux clubs participants, en tenant compte à la fois de leur représentation nationale et de leur performance individuelle dans la compétition.

Analyse Complète des Prix de l’UEFA Champions League 2023/24 Combien gagne le vainqueur de la Ligue des Champions ?

Participer à l’UEFA Champions League peut s’avérer extrêmement lucratif pour un club de football. En conséquence, elle est considérée comme la compétition phare des équipes d’élite européennes, car de bonnes performances peuvent également générer des revenus supplémentaires, en particulier si un club parvient aux phases finales du tournoi.

Pour la saison 2023/24, les organisateurs de la compétition ont annoncé que la cagnotte totale de l’UEFA Champions League était restée la même que la saison précédente, à 2,03 milliards d’euros (1,74 milliard de livres sterling / 2,19 milliards de dollars).

Pour approfondir :   Officiel : Samuel Eto'o et la Fecafoot remplacent Marc Brys !

Répartition des Prix :

La répartition des prix pour les participants à la phase de groupes et à la phase à élimination directe de l’UEFA Champions League 2023/24 est la suivante :

•Prix basés sur les performances (55 % du total) :
– Vainqueur : 20 millions d’euros
– Finaliste : 15,5 millions d’euros
– Demi-finalistes : 12,5 millions d’euros
– Quart de finalistes : 10,6 millions d’euros
– Huitièmes de finale : 9,6 millions d’euros
– Victoires en phase de groupes : 2,8 millions d’euros
– Matches nuls en phase de groupes : 930 000 euros
– Participation à la phase de groupes : 15,64 millions d’euros

•Répartition basée sur le coefficient (30 % du total) :
Environ 30 % de la cagnotte (environ 600 millions d’euros) sont versés à tous les 32 clubs de la phase de groupes de l’UEFA Champions League en fonction d’un algorithme de coefficient qui classe leurs performances européennes sur une période de 10 ans.

•Répartition basée sur le marché de la diffusion (15 % du total) :
Un montant supplémentaire de 300 millions d’euros (15 % de la cagnotte totale) est disponible en tant que revenus de diffusion une fois que tous les accords de diffusion sont finalisés à travers le continent pour le tournoi.

La fédération nationale de chaque pays représenté dans l’UEFA Champions League reçoit une part de cet argent en fonction de la valeur proportionnelle de chaque marché télévisé. Cette allocation est ensuite distribuée aux clubs participants selon des critères spécifiques, avec 50 % attribués selon des pourcentages fixes déterminés par l’UEFA et les 50 % restants répartis en fonction du nombre de matches joués par chaque club dans la compétition 2023/24.

 

 

Plus d’argent pour les clubs en 2024/27

L’UEFA a confirmé les principes de la nouvelle répartition des revenus de la Ligue des champions pour la période 2024-2027, avec une augmentation de 400 millions d’euros.

Bien que de nombreux détails de cette nouvelle répartition restent à être dévoilés, l’ampleur totale du pactole est désormais officielle. Pour les trois prochaines saisons de la Ligue des champions (2024-2027), les clubs participants, qui passeront de 32 à 36 dans le tour principal, bénéficieront d’une augmentation de 400 millions d’euros chaque année par rapport à la période 2021-2024. Ainsi, le montant total disponible passe de 2,032 à 2,467 milliards d’euros par saison, selon un communiqué de l’UEFA publié mercredi 7 février.

Concernant la Ligue Europa, les clubs auront à se partager 565 millions d’euros, tandis que pour la Ligue Europa Conférence, ce montant s’élève à 285 millions d’euros. La répartition des revenus de la SuperCoupe de l’UEFA est intégrée à celle de la Ligue des champions.

Les détails précis de la distribution seront annoncés “dans les prochains jours” par l’UEFA. Cependant, l’instance a déjà spécifié une augmentation de la répartition pour les “parts égales” et les “primes de performance”. Celles-ci passeront respectivement de 25% (500,5 millions d’euros) à 27,5% et de 30% (600,6 millions d’euros) à 37,5%.

Pour approfondir :   JO Paris 2024 : Pascal Siakam pourrait-il rejoindre le Cameroun ?

Les parts restantes, qui étaient précédemment distribuées en fonction des coefficients des dix saisons précédentes (30%, 600 millions d’euros) et des parts de marché liées aux droits TV (15%, 300 millions d’euros), seront regroupées dans une catégorie unique représentant 35% du total, nommée “valeur”. Les détails de cette nouvelle catégorie n’ont pas encore été dévoilés, mais cela pourrait représenter une augmentation significative des revenus pour les grands clubs, selon les informations rapportées par AS.

Quelle est la compétition qui rapporte le plus d’argent ?

Pluri Consultoria, une agence brésilienne spécialisée dans le marketing sportif, dévoile la deuxième édition de son étude complète, établissant un classement des championnats et compétitions les plus chers du monde. Cette étude se base sur la valeur des acteurs principaux : les footballeurs. Pour évaluer chaque joueur, 72 critères ont été utilisés, répartis en 16 catégories comprenant l’âge, les atouts principaux, la qualité technique, la capacité de mise en action dans le jeu, le sens tactique, la force mentale, la discipline, l’état de santé, la position dans le jeu, le niveau du championnat, l’expérience internationale, le nombre de sélections internationales, le nombre de buts inscrits, le potentiel de commercialisation, le potentiel d’évaluation, et le niveau de convoitise du joueur sur le marché.

Le Top 60 des compétitions de football à la plus forte valeur marchande dans le monde révèle quelques faits marquants. Le podium est exclusivement européen, avec en tête la Ligue des Champions (32 clubs pour une valeur de 6,4 milliards d’euros), suivie par l’Europa League (193 clubs pour une valeur de 6 milliards d’euros) et la Coupe de la Ligue Anglaise (92 équipes pour une valeur de 4,1 milliards d’euros).

Concernant les championnats, le trio de tête se compose de la Premier League (3,3 milliards d’euros), la Liga (2,6 milliards d’euros) et la Serie A (2,1 milliards d’euros). La valeur marchande de la Ligue 1 s’élève à 1,4 milliards d’euros (12e position), tandis que celle de la Ligue 2 est de 249 millions d’euros (47e position).

Dans ce classement, l’Europe domine avec 42 places occupées par des championnats ou compétitions européennes, suivie par les Amériques avec 14 places (Nord et Sud), et l’Asie avec 4 places.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cédric Doumbé vs Jaleel Willis © Droits réservés

    Vidéo / MMA : Cédric Doumbé dompte Jaleel Willis par un TKO!

    Victoria United - Champion Élite One 2024 © Droits réservés

    Élite One 2023/24 : Voici les classements de la compétition !