in ,

MMA : ce jour où Francis Ngannou a « représenté le France »

Francis Ngannou a récemment évoqué dans une interview pour Investir au Pays et rapporté par Lattaquant.com, son choix de représenter la France pendant plusieurs années.

Francis Ngannou © Droits réservés
Francis Ngannou © Droits réservés

Le célèbre combattant camerounais est bien connu pour son impressionnant palmarès en MMA, avec 17 victoires et 3 défaites professionnelles, dont onze par KO/TKO et cinq par soumission. Sa capacité à mettre rapidement ses adversaires KO, comme lors de son combat contre Jairzinho Rozenstruik à l’UFC 249 en seulement 20 secondes, est légendaire.

Le moment marquant de sa carrière reste sa victoire en mars 2021 contre Stipe Miocic, où il est devenu champion poids lourd de l’UFC au second round après avoir perdu contre Miocic par décision unanime en 2018.

Francis Ngannou vs Cyril Gane © Droits réservés
Francis Ngannou vs Cyril Gane © Droits réservés

Francis Ngannou, qui a également défendu son titre contre Ciryl Gane en janvier 2022 par décision unanime, a expliqué son choix de représenter la France :

« C’est juste que comme j’étais en France, j’avais envie de représenter la France. Pour le symbole. Mais ce n’est pas que j’étais Français, j’ai toujours été Camerounais. Bon, c’est vrai qu’après les médias ont eu un rôle à jouer là-dedans, mais moi j’ai fait ce que j’avais à faire. J’ai fait ce que je voulais, personne ne m’a demandé de le faire, je faisais selon ma propre volonté. »

De plus, Ngannou, qui a récemment combattu en boxe anglaise après une défaite amère contre Anthony Joshua , se prépare à son retour en MMA, avec un adversaire potentiel déclarant être prêt à l’affronter.

Pour approfondir :   Copa America 2024 : Un début historique pour Lionel Messi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    EFBC © Droits réservés

    World Cola Football Challenge 2024 : l’EFBC arrache les premiers trophées

    Samuel Eto'o © Droits reservés

    Enquête de la CAF : Et si Samuel Eto’o sortait blanchi de cette affaire ?