in , ,

Cameroun vs Brésil (1 – 0) : Les notes du match des lions indomptables victorieux contre le Brésil

Les lions indomptables ont dominé une fois de plus le Brésil dans ce match plein de suspens. Une victoire de prestige finalement pour les joueurs de Rigobert Song qui ne leur offre pas le pass pour le prochain tour de la coupe du monde. 

Aboubakar Vincent sous le maillot des lions indomptables (c) Droits réservés
Aboubakar Vincent sous le maillot des lions indomptables (c) Droits réservés

Votre média spécialisé sur le sport africain, Lattaquant.com vous propose les notes de match des lions indomptables.

La révélation Christopher Wooh a éclaboussé de son talent

Joueur du match :  Christopher Wooh (9)  :  Quelle classe ! Quelle puissance !  Le défenseur camerounais évoluant au stade rennais a fait vivre un calvaire aux attaquants brésiliens pendant 90 min. Intercption, anticipations, lecture du jeu, sorties de balle. Les supporters se sont demandés comment Rigobert Song a pu garder un joueur d’un tel talent sur le banc de touche les deux matchs précédents. A seulement 21 ans, il a gagné ce soir et de façon indéniable, la promesse d’être un taulier des lions indomptables de demain. A surveiller.

Devis Epassy (7) : Alors que l’abscence d’André Onana mis à l’écart du groupe des lions indomptables faisait craindre le pire aux supporters camerounais, Devis Epassy les a vite rassuré. Le portier camerounais é a été fantastique sur cette rencontre réalisant pas moins de 7 arrêts décisifs. S’il a souvent semblé paniquer dans ses prises de balles, le joueur a livré une prestation solide dans l’ensemble permettant aux lions de garder leur cage inviolée malgré les tentatives brésiliennes. Il se positionne désormais comme une alternative solide à André Onana.

Collins Fai (6) : Prestation solide du latéral droit de Al Taee Hail en Arabie Saoudite. S’il n’est pas le meilleur latéral du monde, le lion indomptable montre qu’il demeure une valeur sûre à ce poste au sein de l’équipe fanion. Il a parfois eu du mal face aux provocations de Martinelli mais n’a pas hésité à se sacrifier quand il le fallait; Ce qui lui a d’ailleurs valu un avertissement. Il a cependant montré quelques signes de nervosité dans les moments offensifs.

Enzo Ebosse (7) : Si son compère en défense centrale Christopher Wooh a éclaboussé la pelouse de son talent, Ebosse n’est pas en reste. Le joueur de l’Udinese a été le parfait complément pour sécuriser la défense des lions. Il a été solide dans les duels et a aidé Tolo quand celui-ci a semblé subir sur son côté. Le futur de la charnière des lions indomptables. A seulement 23 ans, cette expérience leur servira sûrement.

Pour approfondir :   Cameroun-Namibie : Deux mondialistes forfaits, deux locaux appelés

Tolo (6) : Combattif comme à son habitude, le joueur évoluant en MLS a d’abord fait trembler les supporters camerounais en prenant un but dès la 5ème minute. Il est ensuite monté en régime en faisant vivre un calvaire à Antony sur le côté gauche de la défense. Solide dans les duels, il a apporté de la fougue et de la volonté. Fidèle à ses habitudes, il n’a pas hésité lors des phases offensives sans forcément être dangereux.

Bryan Mbeumo (6) : Difficile de se positionner sur la coupe du monde du nouveau lion indomptable évoluant à Brentford. S’il y’a une certitude c’est qu’il a constamment été un danger dans ce tournoi. Il a toujours su provoquer et apporter de la maturité dans le football des lions indomptables. Cependant, dans aucun des 3 matchs le joueur  n’a été décisif. On l’a souvent senti fustré quand ses appels n’étaient pas servis. Il demeure un très bon pari pour l’avenir.

P. Kunde (5.5) : Le joueur qui a fait ses preuves lors du deuxième match des lions indomptables a été récompensé avec cette titularisation. Et on peut dire qu’il a tout donné pour rendre cette confiance. Il s’est donné à 100% sur la pelouse. Il s’est sacrifié pour stopper une attaque brésilienne qui aurait pu finir dans les buts. Sa seule frappe s’est envolée dans les gradins. Après plusieurs courses pour faire souffler l’équipe, il laisse sa place pour le dernier quart d’heure. Sa sérénité, son dévouement et son expérience du haut niveau auront fait profiter l’équipe.

Zambo Anguissa (6.5) : Il avait promis d’effectuer le meilleur match de sa coupe du monde sous le mailot des lions indomptables. Il a tenu promesse. Le taulier de Naples a donné des maux de tête aux milieux de terrain brésiliens. En plus d’imposer sa présence, le joueur a su changer le jeu quand il le fallait. Son volume de jeu a fait du bien aux lions indomptables. Il a cependant eu du mal lâcher le ballon rapidement. Peut avoir des regrets de ne pas avoir montré autant de choses depuis le début de la compétition. Il reste néamoins le joueur clé du milieu de terrain camerounais.

Pour approfondir :   Lions indomptables U17 : Samuel Eto’o exclut 21 joueurs sur 30 après les tests IRM

M. Ngamaleu (5.5) : Attaquant titulaire des lions indomptables lors de la dernière coupe d’Afrique des nations, le joueur de 28 ans évoluant au Dynamo Mouscou a pris la place d’un Toko Ekambi moyen depuis le début de la compétition. On l’a senti volontaire comme ses coéquipiers. Il a multiplié les courses et a parfois tenté de créer le danger. il aurait pu être récompensé sur un ou deux centres, mais ces derniers n’ont pas trouvé attaquants pour les mettre dans la lucarne.

Vincent Aboubakar (7) :  Transparent durant tout le match si ce n’est quelques remises bien senties, Aboubakar s’est encore mué en sauveur de l’équipe des lions indomptables ce soir comme face à la Serbie. Il reprend un excellent centre de Mbekeli rentré en cours de jeu offrant ainsi la victoire aux camerounais. Il aurait profité durant tout le match des courses de son compère en attaque Choupo Moting pour conserver une bonne fraicheur et terminer cette action de la plus belle des manières. A noter une longue course pour défendre sur Ribeiro, l’attaquent brésilien. Il prend un carton rouge évitable même si on comprend son émotion à ce niveau de la compétition.

Eric Choupo-Moting (6.5) : Choupo ne sort pas ! Choupo ne sort pas ! Chouchou des lions indomptables, Choupo-Moting a encore confirmé ce soir qu’il donnerait tout pour son pays. Multipliant les courses jusque dans la défense centrale pour empêcher les lions inomptables de concéder un but. Il a effectué plusieurs déviations pour ses coéquipiers mais on l’a toujours senti un peu esseulé dans cette attaque. Il peut quitter le Qatar avec le sentiment de mission accomplie, toujours avec humilité et dévouement.

Les rentrants en jeu :

O. Ntcham : Quelle excellente rentrée en jeu du joueur de Swansea. On regrette déjà son abscence lors des premiers matchs. Il aurait clairement pu faire la différence dans le jeu contre la Suisse. ça promet pour la suite.

Mbekeli : Il offre un caviar millimétré sur Aboubakar Vincent. A féliciter.

Ces notes du match sont proposés après un vote de nos consultants sportifs sur Lattaquant.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Une star de la Tunisie prend sa retraite internationale après l’élimination en Coupe du monde 

    Une star de la Tunisie prend sa retraite internationale après l’élimination en Coupe du monde 

    Coupe du monde 2022 : Le Cameroun renverse le Brésil mais rentre à la maison, le film du match

    Coupe du monde 2022 : Le Cameroun renverse le Brésil mais rentre à la maison, le film du match