in

Le FC Barcelone surveille de très près la situation de Naby Keïta

En fin de contrat avec Liverpool, Naby Keïta privilégie un changement d’air plutôt qu’une prolongation. Le Guinéen aimerait rester en Premier League mais le FC Barcelone est aussi une option.

Le FC Barcelone surveille de très près la situation de Naby Keïta

Le Barça prévoit de recruter un milieu de terrain cet été. Malgré une marge de manœuvre assez limitée à cause de leur situation financière complexe, la direction catalane estime qu’il est nécessaire de renforcer un secteur clé du onze type de Xavi (l’entraîneur aligne souvent quatre milieux de terrain dans le onze de départ de FC Barcelone).

Fin de contrat avec Liverpool

Selon le journaliste italien Fabrizio Romano, et repris par blaugranas.fr le joueur de 28 ans est considéré comme une bonne alternative pour le milieu de terrain blaugrana. S’il ne prolonge pas avec Liverpool, il serait libre de choisir sa prochaine destination cet été et pourrait débarquer en Catalogne gratuitement, à l’image des transferts de Christensen et Franck Kessié l’été dernier.

Les culés ne sont pas les seuls à surveiller l’international guinéen. Le joueur de Liverpool est également dans l’orbite de l’AC Milan et du RB Leipzig depuis longtemps mais leur intérêt a refroidi plus d’une fois à cause des blessures à répétition dont le joueur est victime. Néanmoins, à Liverpool, Keïta a déjà montré qu’il pouvait être indispensable lorsqu’il arrive à enchainer les matchs.

Pour approfondir :   Premier League : Ian Rush à propos du record de Mohamed Salah : « En Egypte, il est un dieu...»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    L’Angleterre fait les yeux doux à Franck Kessié en difficulté au Barcelone

    L’Angleterre fait les yeux doux à Franck Kessié en difficulté au Barcelone

    Le magnifique geste de la CAF pour rendre hommage à Boubakary Bello

    Le magnifique geste de la CAF pour rendre hommage à Boubakary Bello