in

L’histoire inspirante d’Emmanuel Eseme, l’ingénieur devenu le Camerounais le plus rapide de l’histoire

L’athlète détient désormais le record du Cameroun sur 100 M, après sa performance de 09 secondes 96 réalisée au meeting Resisprint International.

L'histoire inspirante d’Emmanuel Eseme, l’ingénieur devenu le Camerounais le plus rapide de l’histoire
Eseme, le roi du sprint au Cameroun (c) Droits réservés

Emmanuel Eseme a été la sensation du meeting Resisprint International à la Chaux-de-Fonds en Suisse. Il a remporté une victoire aisée sur 100m en 9 secondes 96. Une performance synonyme de nouveau record du Cameroun et de qualification pour les Mondiaux et les Jeux Olympiques de Paris 2024. Il s’agit également, du 7e plus grand chrono de tous les temps en Afrique.

Après sa prestation, le sprinteur de 29 ans a tout de même le triomphe modeste et vise plus haut. “C’était une course différente des autres. Nous avons disputé les séries à 11h du matin. Il faisait froid. J’avais les pieds gelés. Je n’étais pas très en confiance et j’ai fait un temps moyen, 10s14. Après cette mise en route, je me suis dit que je devais faire mieux. J’ai fait le voyage jusqu’en Suisse, je m’entraîne dur depuis des mois avec mon nouvel entraîneur. Nous nous concentrons notamment sur certains détails liés à mon départ. J’y ai pensé, je me suis appliqué et les résultats sont tombés”, a-t-il déclaré à RFI après cet exploit.

Pour approfondir :   Mondial 2026 : L'Érythrée se retire des qualifications

Un ingénieur devenu le roi camerounais du sprint

Emmanuel Eseme est né le 17 août 1993. Ingénieur environnementaliste dans une autre vie, c’est un passionné de sport qui se lance dans le sprint assez tardivement. Ce qui expliquerait, pourquoi il explose au plus haut niveau à presque 30 ans. Eseme participe aux championnats du monde 2019 et aux Jeux olympiques de 2020 mais s’incline dès les séries. En 2022, il réalise son premier grand coup en remportant la médaille d’argent du 200 m lors des championnats d’Afrique à Saint-Pierre (Maurice), devancé par le Botswanais Letsile Tebogo.

Qualifié pour les prochains JO de Paris qui auront lieu lors de l’été 2024, il a l’étoffe pour être le porte-étendard du Cameroun à ce tournoi.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Kylian Mbappé : « Je n’espère pas qu’un pays africain gagne la Coupe du monde tant que j’y jouerai »

    Kylian Mbappé : « Je n’espère pas qu’un pays africain gagne la Coupe du monde tant que j’y jouerai »

    Le Bayern Munich veut brader Sadio Mané à ce prix dérisoire

    Le Bayern Munich veut brader Sadio Mané à ce prix dérisoire