in , ,

Football Africain : le président de la CAF Patrice Motsepe, impliqué dans une grosse polémique !

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2025), prévue au Maroc en 2026 avec des dates officielles du 21 décembre 2025 au 18 janvier 2026, suscite de vives réactions parmi les observateurs. Patrice Motsepe, président de la Confédération Africaine de Football (CAF), est sous le feu des critiques pour sa supposée passivité face à l’influence croissante de la FIFA dirigée par Gianni Infantino.

Patrice Motsepe - CAF © Droits réservés
Patrice Motsepe - CAF © Droits réservés

Patrice Motsepe, président de la Confédération Africaine de Football (CAF), est fortement critiqué pour avoir été accusé de favoriser ses ambitions personnelles au détriment des intérêts de l’Afrique. Des allégations sérieuses d’ingérence de la FIFA sous la direction de Gianni Infantino pèsent également sur lui, rapporte Lattaquant.com.

En effet, Osasu Obayiuwana, journaliste renommé, a récemment soulevé cette question sur les réseaux sociaux après avoir échangé avec un ancien haut responsable de la Fédération sud-africaine de football. Ce dernier s’est étonné de voir Motsepe céder aux pressions de la FIFA, suggérant que le président de la CAF, loin d’être faible, aurait conclu un accord avec Gianni Infantino pour conforter sa position.

Les hommes de médias s’interrogent

Football Africain : le président de la CAF Patrice Motsepe, impliqué dans une grosse polémique !

« Samedi, j’ai discuté avec un ancien haut responsable de la Fédération sud-africaine de football, qui a eu des interactions avec le président de la CAF, Patrice Motsepe. Je lui ai demandé pourquoi Motsepe semble céder face à l’ingérence de la FIFA dans le football africain, donnant l’impression de manquer de leadership », a expliqué le journaliste.

Il a ensuite partagé la réponse de son interlocuteur : « Je suis assez perplexe par la manière dont la FIFA interfère dans la CAF sous sa direction, car le Motsepe que je connais n’est pas une personne faible. Quand il est mécontent d’une situation, il peut être très déterminé à changer les choses. Je l’ai vu moi-même. Il n’a pas atteint sa position actuelle en étant faible. »

« Il se pourrait simplement que Motsepe, ayant accédé à cette position avec l’appui de Gianni Infantino, soit satisfait des termes de l’accord qui l’a conduit à la présidence et ne voit donc aucune raison de s’y opposer, car cela lui convient », a-t-il ajouté. Un confrère nigérian, travaillant pour The Guardian, a ensuite analysé ces points avec une perspective qui interpelle.

Pour approfondir :   Éliminatoires mondial 2026 : voici le programme médiatique des Lions Indomptables

Concernant Patrice Motsepe et ses liens avec la FIFA, il a déclaré : “Je suis convaincu par cet argument, car Motsepe n’est pas un ignorant, malgré les critiques. Cependant, l’Afrique paye un prix trop élevé pour le pacte compromettant qu’il semble avoir accepté. Elle a perdu son pouvoir de décider de son avenir et de ses compétitions, comme la CAN et la CAN féminine. Sans un leadership solide pour défendre les intérêts du football africain contre les influences extérieures, l’avenir du sport sur le continent est sombre.”

Le report de la CAN 2025 inquiète

Football Africain : le président de la CAF Patrice Motsepe, impliqué dans une grosse polémique !

Critiqué pour avoir négocié un « pacte faustien » avec la FIFA, Motsepe est accusé d’avoir compromis l’autonomie de la CAF et les intérêts du football africain. Cette situation affecte particulièrement les grandes compétitions comme la CAN et la Coupe d’Afrique des Nations féminine, qui perdent leur indépendance au profit d’intérêts externes, comme en témoigne le report spécial de la CAN 2025 pour accueillir le Mondial des clubs en été 2025.

Pour approfondir :   CAA 2014 : absence de médaille d'or pour le Cameroun, les résultats de la clôture en images

Motsepe Faible devant la FIFA ?

Football Africain : le président de la CAF Patrice Motsepe, impliqué dans une grosse polémique !

Malgré sa réputation de détermination et de leadership, Motsepe semble hésitant à contester la FIFA sous l’égide d’Infantino, un soutien crucial lors de son élection à la présidence de la CAF, selon un ancien cadre de la SAFA. Ce dernier exprime son étonnement devant cette situation, affirmant que Motsepe pourrait être retenu par une dette morale envers la FIFA, même lorsque cela va à l’encontre des intérêts africains.

Notons cependant que le Sud-Africain avait donné des raisons pour le report de cette CAN, mettant principalement en avant le plan d’action de la FIFA, ce qui a suscité la colère de plusieurs observateurs du football africain.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Francis Ngannou vs Jon Jones © Droits réservés

    UFC : le combat entre Francis Ngannou vs Jon Jones se précise !

    La séance d'entraînement des lionnes U20 © Droits réservés

    Mondial Féminin Colombie U20 2024 : retour en images sur la séance d’entraînement des Lionnes