Coupe du monde U17 : match aux allures de dernière chance pour les lionceaux ce soir face à l’Argentine


Défaits à la surprise générale 1-0 devant une équipe du Tadjikistan que l’on présentait comme le petit poucet du groupe, les champions d’Afrique n’ont plus droit à l’erreur s’ils veulent continuer à croire à une qualification au tour suivant.

Le Cameroun U17 dos au mûr

L’équipe entraînée par Thomas Libiih n’a pas connu des événements heureux avant de débuter son mondial. Obligée de se séparer des joueurs expatriés dont le fils de Samuel Eto’o (Étienne) comme le réclame un décret présidentiel, elle n’a pas à en croire plusieurs médias camerounais et notamment Équinoxe, bénéficié de l’accompagnement nécessaire en termes de primes et de matériels de préparation.

Du coup, la défaite contre les tadjiks pour leur entrée en lice est apparue de l’avis de certains comme une suite logique. Fort de cet échec, les lionceaux jouent déjà leur survie dans la compétition ce soir face à l’Argentine.

D’ailleurs, l’ancien gloire Pablo Aimar, aujourd’hui coach de l’Albiceleste U17 n’entend pas prendre de haut de la sélection camerounaise, son équipe va tout donner sur le terrain.

« Le joueur le plus dangereux au Cameroun est le capitaine (Fabrice Ndzié Mezama, NDLR). Plus sérieusement, ils sont tous de très bons joueurs. Nous devons bien nous préparer pendant ces deux joueurs malgré la fatigue car ce sera l’une des rencontres les plus difficiles de notre Mondial », avait-il dit au sortir du nul face à l’Espagne lors de la première journée.

Le Cameroun croit à l’exploit

Si pour beaucoup, le Cameroun a compromis toutes ses chances de qualification en perdant son premier match, les joueurs leur sélectionneur demeure confiant comme le rappelait à toutes fins utiles Leonel Wamba dans la nuit de lundi.

« On croit encore en cette qualification. On se disait comme tout le monde que le Tadjikistan était l’équipe à prendre et commencer comme ça est une contre performance. Il nous reste deux matchs et on y croit.

Parce qu’il faut faire autant que les autres nations africaines

Les équipes du continent ont le vent en poupe en ce début de tournoi. Après le Nigeria et l’Angola mardi, le Sénégal a également décroché sa qualification pour les huitièmes de finale. Tous ces pays ont donc remporté deux victoires en autant de matches et se contenteront d’aller arracher une première place dans leur poule lors de la deuxième journée.

Le Cameroun, champion d’Afrique en titre se doit d’emboiter le pas à ces équipes. Pour ce faire, aucune erreur n’est plus admissible, il faut faire une résultat positif aujourd’hui à 23h GMT.


Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de