Coupe du monde de Rugby : l’Afrique du Sud écrase l’Angleterre et remporte sa troisième étoile


Les Springboks d’Afrique du Sud ont remporté la Coupe du monde de rugby Japon 2019 en terrassant l’Angleterre en finale 32 essais contre 12. Ils soulèvent pour la troisième fois de leur histoire le prestigieux trophée Webb Ellis.

Les sud-africains intenables face aux anglais

Siya Kolisi, premier capitaine noire de l’Afrique du Sud en Coupe du monde et ses coéquipiers ont été sans pitié face au XV de la Rose cette matinée au Stade Nissan. Pourtant présentée comme l’équipe favorite de cette finale au regard de son parcours élogieux dans le tournoi et de sa victoire probante face aux néo-zélandais en demi-finale, les anglais n’ont pas fait le poids face à leurs adversaires du jour.

Dominateurs en conquête avant d’achever leurs adversaires avec deux essais d’ailiers, les sud-africains montent au panthéon du rugby mondial, avec un troisième trophée, après 1995 et 2007. Ils partagent ce record avec la Nouvelle-Zélande.

Depuis leur premier sacre à domicile en 1995, il a fallu 12 ans aux Springboks pour décrocher leur seconde étoile en France ( 2007) et le même nombre d’années pour s’imposer de nouveau ce 2 novembre au Japon. À en croire le timing, l’Afrique du Sud gagnera son prochain mondial en 2031.


Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de