Ahmad Ahmad souhaite un nouveau glissement de date : «Il est impossible d’organiser la CAN en juin-juillet au Cameroun»


La Coupe d’Afrique des nations, édition 2021 ne se tiendra pas assurément en été comme la précédente.

Le Cameroun suspendu aux lèvres d’Ahmad

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad, a indiqué lundi qu’il n’était pas possible d’organiser la CAN 2021 au Cameroun dans la période fixée initialement (11 juin – 9 juillet).

Après une seule et unique édition disputée en été, la CAN risque de revenir en saison hivernale dès l’édition 2021 au Cameroun. C’est du moins ce qui se dégage d’une récente déclaration du patron de la CAF. Lundi, Ahmad Ahmad a encore ouvert la porte à un changement de calendrier au micro de nos confrères d’Insideworldfootball.

«A mon avis, il n’est pas possible, en raison des conditions climatiques au Cameroun, d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations en juin / juillet. C’est clair, nous devons donc prendre une décision sur la date», a affirmé le patron de la CAF.

Outre les conditions météorologiques, la CAF est aussi impactée par la décision de la FIFA qui a déjà programmé la nouvelle version de la Coupe du monde des clubs en été. Il semble donc impossible d’organiser une CAN dans les mêmes dates. Au niveau calendaire, il ne reste donc plus que janvier et février, car il y aura les dates FIFA pour les qualifications pour la Coupe du monde 2022.

La CAF se voit alors obligée d’abandonner un modèle pour lequel elle avait opté lors de la dernière édition qui s’est déroulée en Égypte. Rappelons que les dirigeants africains avaient recasé la CAN en juin afin de garantir la présence du maximum de joueurs évoluant en Europe et de mieux commercialiser l’événement.

« Lorsque nous avons pris la décision de changer la période de la CAN 2019 en Egypte, nous avons toujours dit que nous devons avoir une certaine flexibilité sur les dates », a-t-il ajouté.

Avant d’enchaîner : « Le changement est dicté par les différentes conditions climatiques du continent. Je ne sais pas pourquoi les médias ont oublié que cela a été discuté en détail, lors du symposium de la CAF en 2017 au Maroc ».


Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de