Le jeudi 14 octobre 2021, le Ministre des Sports a effectué une fois de plus, une visite d’inspection au complexe sportif d’Olembe et le constat est plutôt rassurant.

Stade d'Olembe (c) Droits réservés

Le complexe sportif d’Olembe avec son stade de 60.000 places s’enjolive de plus en plus. Au-delà des avancées déjà visibles, d’autres encore remarquables sont aussi visibles. Les vestiaires ont été refaits et sont désormais au nombre de 4, fonctionnels. D’autres compartiments ne sont pas en reste : la machine de bains de glaces, les vomitoires ont été aménagés et des voix de contournements en travaux.

Pour le ministre, il y a lieu d’être optimiste. « Je dirai que les chronogrammes d’exécution des CAN sont bien maîtrisés. Il y a eu une visibilité, une bonne lisibilité sur la fin où la finition des différents lots résiduels. Les travaux de la piste d’athlétisme ont été résolu engagés et vont être accélérés les autres lots qui consistent par exemple à améliorer la physionomie de façade, avec la pose des écailles de pengolains. De la même manière que les différents éléments complémentaires technologiques et les équipements commandés à l’étranger sont en approvisionnement. Cet approvisionnement se fait par voix maritime, par le port autonome de Kribi ou selon la voix aérienne. Sur le stade principal qui a accueilli le 3 septembre dernier le match Cameroun – Malawi, Il y a un bon en avant, par rapport aux travaux résiduels, ceci dans l’optique de la réception ou de la livraison de l’ensemble BDE l’infrastructure dédiée à la CAN. ». A déclaré Mouelle Kombi.